Special report|20d56233-5179-449f-93ac-6c9e8f3787cb
-->
Rapport spécial n° 20/2019: Systèmes d'information de l'UE utilisés dans le cadre du contrôle aux frontières – Un outil solide, mais trop peu axé sur l'exhaustivité et la disponibilité en temps opportun des données

French icpdf.png 3 MB
11/11/2019

L'abolition des contrôles aux frontières intérieures de l'espace Schengen a renforcé l'importance d'une surveillance et d'un contrôle efficaces à ses frontières extérieures. L'UE a mis en place un certain nombre de systèmes d'information pour aider les gardes-frontières à remplir cette mission. Dans le cadre de notre audit, nous avons examiné si les principaux systèmes d'information de l'UE relatifs à la sécurité intérieure constituaient un soutien efficient pour les contrôles aux frontières. Nous avons constaté que les gardes-frontières recouraient et se fiaient de plus en plus à ces systèmes pour effectuer leurs contrôles aux frontières. Toutefois, certaines données ne sont actuellement pas incluses dans les systèmes, et d'autres ne sont pas complètes ou saisies en temps utile. L'efficience de certains contrôles aux frontières s'en trouve dès lors réduite. Nous formulons plusieurs recommandations, à savoir, notamment, améliorer les procédures de contrôle de la qualité des données et réduire les retards dans la saisie des données ainsi que le temps nécessaire pour corriger celles-ci.

Rapport spécial de la Cour des comptes européenne présenté en vertu de l'article 287, paragraphe 4, deuxième alinéa, du TFUE.