Special report|20d56233-5179-449f-93ac-6c9e8f3787cb
-->
Rapport spécial 22/2020: L'avenir des agences de l'UE – La souplesse et la coopération pourraient être renforcées

French icpdf.png 6 MB
22/10/2020

Jusqu'à présent, nous nous étions intéressés à la performance d'agences prises individuellement; il s'agit donc ici de la première évaluation globale de la Cour concernant les conditions mises en place par l'UE pour aider toutes ses agences à mettre en œuvre ses politiques au bénéfice des citoyens. L'audit a mis en évidence la nécessité d'une plus grande souplesse en ce qui concerne la création, le fonctionnement et l'éventuelle dissolution des agences. Les auditeurs ont également constaté que le manque de soutien de la part des États membres, de l'industrie, de la Commission ou des autres agences empêche certaines agences de remplir pleinement leur rôle. La Cour recommande à la Commission et aux agences d'évaluer de manière plus rationnelle la cohérence des agences sur l'ensemble de leur durée de vie et d'adapter leurs ressources en conséquence, d'évaluer les pertes d'efficience dans le domaine de la gouvernance et d'améliorer la communication d'informations sur la performance pour couvrir non seulement les activités des agences mais aussi leur importante contribution à la mise en œuvre des politiques, ainsi que de faciliter les efforts de coopération déployés par les agences en tant que centres d'expertise et de mise en réseau.

La Cour des comptes européenne examine également chaque année les comptes de toutes les agences créées par l'UE, ainsi que les recettes qu'elles perçoivent et les paiements qu'elles effectuent. Pour consulter le document de synthèse des résultats des audits financiers concernant les 41 agences et autres organismes de l'Union européenne pour l'exercice 2019, veuillez cliquer ici.