Special report|20d56233-5179-449f-93ac-6c9e8f3787cb
-->
Rapport spécial 17/2021: Coopération de l'UE avec les pays tiers en matière de réadmission: des actions pertinentes, mais peu de résultats

French icpdf.png 5 MB
13/09/2021

La difficulté de coopérer avec les pays d'origine des migrants en situation irrégulière contribue au faible taux de retour depuis l'UE. Notre audit a consisté à déterminer si l'UE avait renforcé efficacement la coopération avec les pays tiers en matière de réadmission. Nous avons constaté que si les résultats des négociations avec les pays tiers laissaient à désirer, c'était en raison d'un manque de synergies tant avec les États membres qu'entre les différentes politiques menées par l'UE. Les mesures prises par l'UE pour faciliter la coopération en matière de réadmission étaient pertinentes, mais ont donné des résultats mitigés, et les lacunes dans les données concernant les retours et les réadmissions nous ont empêchés d'en évaluer l'incidence globale. Nous recommandons à la Commission d'adopter une approche plus souple lors de la négociation d'accords de réadmission, de créer des synergies avec les États membres pour faciliter les négociations de réadmission, de renforcer les mesures incitatives pour les pays tiers et d'améliorer la collecte de données sur les réadmissions.

​Rapport spécial de la Cour des comptes européenne présenté en vertu de l'article 287, paragraphe 4, deuxième alinéa, du TFUE.