-->

Marché intérieur et protection des consommateurs

La libre circulation des biens et celle des services sont deux des quatre libertés fondamentales de l'Union. Dans ce domaine, nos travaux d'audit relèvent de la sous-rubrique «Compétitivité pour la croissance et l'emploi» du budget de l'UE.

En tant qu'auditeurs de l'UE, nous regardons également vers l'avenir afin d'aider l'Union à relever les principaux défis qui l'attendent. Les règles internationales, le libre-échange et le multilatéralisme sont des principes fondamentaux de l'UE. Avec la tendance émergente au protectionnisme, ces principes seront mis à l'épreuve par de nouveaux arguments concernant le libre-échange, en particulier ce que l'on en attend, les groupes pour lesquels il doit être considéré comme «équitable», et la manière dont ses coûts et avantages sont répartis.

Cela étant, moins les occasions de commercer avec des pays tiers sont nombreuses, plus le marché intérieur de l'UE est bénéfique pour les économies nationales. Cependant, plus de 20 ans après le lancement de l'initiative relative à un marché unique, nombreux sont encore les obstacles à la libre circulation des biens et des services entre les États membres qui restent à surmonter.

Nous tiendrons compte de tous ces facteurs lors de la sélection de nos activités d'audit et de la formulation de nos recommandations pour l'avenir.