Législation de l'UE relative aux cookies
En vertu de la directive 2009/136/CE, nous vous informons que la visite du présent site entraîne l’activation d’un cookie (témoin de connexion). Si vous n’êtes pas disposé(e) à l’accepter, n’entrez pas sur le site. Le cookie en question sera utilisé pour retenir votre préférence linguistique, mais aucune donnée à caractère personnel ne sera conservée. Il expirera dans un délai d’un an.

2007


Les présidents des Institutions supérieures de contrôle (ISC) de l'Union européenne et de la Cour des comptes européenne (CdCE) se sont réunis à Helsinki les 3 et 4 décembre 2007
 
 
 
La réunion annuelle du comité de contact des présidents des ISC de l'UE et de la Cour des comptes européenne a été organisée par l'ISC de Finlande et présidée par M. Tuomas Pöysti, auditeur général de Finlande, les 3 et 4 décembre 2007. Les présidents des ISC de la Turquie, de la Croatie et de l'ancienne République yougoslave de Macédoine (pays candidats), ainsi que des représentants du comité de formation de l'EUROSAI et de SIGMA ont été invités à assister à cette réunion en qualité d'observateurs actifs.
 
L'ordre du jour de la réunion comprenait un séminaire sur la gestion des risques dans le cadre de la bonne gouvernance des fonds communautaires. Le séminaire s'intitulait "Gestion des risques, niveau de risque tolérable et système de contrôle interne intégré dans le cadre de la gestion des fonds de l'UE".
 
Il avait pour objectif principal de poursuivre le débat entamé dans le cadre de la refonte du règlement financier et de la feuille de route du système de contrôle interne intégré, ainsi que d'examiner le rôle des Institutions supérieures de contrôle des États membres lorsqu'il s'agit de garantir et de renforcer la bonne gouvernance des fonds communautaires.
 
MM. Siim Kallas, vice-président de la Commission européenne, Herbert Bösch, président de la commission du contrôle budgétaire, et Matti Ahde, président de la commission de contrôle budgétaire du Parlement finlandais, étaient au nombre des intervenants.
 
À la suite des présentations par les intervenants, certaines ISC ont évoqué leurs expériences nationales respectives en ce qui concerne la gestion des risques et le rôle des ISC dans la définition du niveau de risque tolérable dans le contexte de l'UE.
 
Le séminaire a mis en évidence l'importance du rôle des ISC dans la gestion des risques liés au budget communautaire et la nécessité de donner une définition commune des catégories de risque et des niveaux de risque tolérable.
 
Les participants ont également examiné les activités des groupes de travail couvrant des domaines spécifiques de la gestion des fonds communautaires: Fonds structurels, rapports des ISC nationales relatifs à la gestion financière de l'UE, taxe sur la valeur ajoutée, marchés publics, normes d'audit, qualité de l'audit et agriculture. Enfin, les résultats obtenus dans le cadre du réseau de coopération entre les ISC des pays candidats et des pays candidats potentiels, la CdCE et SIGMA, ont été présentés.
 
 
Ce site est administré par la Cour des comptes européenne.