Législation de l'UE relative aux cookies
En vertu de la directive 2009/136/CE, nous vous informons que la visite du présent site entraîne l’activation d’un cookie (témoin de connexion). Si vous n’êtes pas disposé(e) à l’accepter, n’entrez pas sur le site. Le cookie en question sera utilisé pour retenir votre préférence linguistique, mais aucune donnée à caractère personnel ne sera conservée. Il expirera dans un délai d’un an.

2008


Les présidents des Institutions supérieures de contrôle (ISC) des 27 États membres de l'UE et de la Cour des comptes européenne (CdCE) se sont réunis à Luxembourg les 1er et 2 décembre 2008 
 

 
 
La Cour des comptes européenne a accueilli à Luxembourg la réunion annuelle de deux jours du comité de contact des présidents des ISC de l'UE, présidée par M. Vítor Caldeira, président de la Cour. Les présidents des 27 ISC de l'Union européenne ont participé à la réunion, ainsi que les présidents des ISC des pays candidats et des représentants du comité de formation de l'EUROSAI et de SIGMA, qui y ont assisté en qualité d'observateurs.
 
La réunion du comité de contact de 2008 s'est déroulée alors que l'Europe et le reste du monde s'efforçaient toujours d'absorber les ondes de choc engendrées, au niveau mondial, par la crise des marchés financiers. Dans ce contexte, la réunion du comité de contact de 2008 a été essentiellement consacrée à la réforme du budget de l’UE et à la stratégie de Lisbonne révisée de 2008-2010 – deux sujets d'importance pour la gestion de la crise financière affectant l'UE et ses États membres. Ils ont été développés au cours de discussions en panel.
 
Mme Dalia Grybauskaité, alors commissaire en charge de la programmation financière et du budget, a assuré l'exposé principal sur la réforme du budget de l'UE. Le débat qui a suivi a confirmé la nécessité de prendre des mesures et a montré l'importance du rôle des ISC à cet égard. Leur évaluation du risque joue un rôle décisif dans un environnement financier où le flux monétaire est en stagnation.
 
De même, la stratégie de Lisbonne révisée de 2008-2010 a été examinée dans le contexte de ces évolutions. Cette stratégie était perçue avec optimisme quant à sa capacité de contribuer à limiter l'incidence négative de la crise financière.
 
Le deuxième jour de la réunion a comporté des échanges d'expériences et d'informations sur les résultats de la coopération, couvrant des domaines spécifiques de la gestion des fonds communautaires et des questions d'audit, ainsi que les perspectives pour les activités futures.
 
 
Ce site est administré par la Cour des comptes européenne.