Yes
Yes




  • 18.10.1977 - 17.10.1987

    Paul GAUDY

    Paul GAUDY

    Né à Nivelles le 4 août 1921; Humanités gréco-latines; comptabilité industrielle; Licence en sciences commerciales et financières; chargé de cours à l'Institut supérieur de commerce Saint-Louis à Bruxelles; attaché au contrôle des sociétés financières de Bruxelles et au service du contentieux judiciaire à l'Administration centrale des contributions directes (1942). Secrétaire général, service des études, chargé notamment de négociations (Eurochemic, Eurocontrol) et de travaux internationaux (Communautés européennes) (1957); Service du crédit public, à temps partiel jusqu'en avril 1960, date de la mise en congé pour missions internationales; titulaire du grade d'inspecteur général; conseiller financier de la Représentation permanente en charge des négociations financières, fiscales et administratives, membre titulaire du comité budgétaire, du Fonds européen de développement et du Fonds européen d'orientation et de garantie agricole et membre suppléant du comité Fonds social européen; membre du comité administratif et financier du Conseil supérieur des écoles européennes; membre du groupe d'experts des gouverneurs (1959); membre suppléant du conseil d'administration de la Banque européenne d'investissement (1970); commissaire aux comptes de la CECA (1971); membre de la Commission de contrôle (1972); membre de la Cour des comptes européenne du 18 octobre 1977 au 17 octobre 1987; décédé le 20 janvier 2017.
  • 18.10.1987 - 15.03.1992

    Fernand HEBETTE

    Fernand HEBETTE

    Né à Winenne le 24 octobre 1923; Docteur en droit et licencié en sciences économiques; économiste et conseiller économique au ministère des affaires économiques (1949); inspecteur des finances auprès des ministres de l'emploi, de la prévoyance sociale et des classes moyennes (1959); conseiller au cabinet du Premier ministre (1963). Chef de cabinet adjoint au ministre chargé de la coordination des affaires sociales et de l'éducation (1966); chef du cabinet économique et social du Premier ministre (1968); chef de cabinet du président du comité ministériel de la coordination économique et sociale (1972); chef de cabinet du secrétaire d'État au budget (1974); inspecteur général des finances, accrédité auprès du ministre des communications (1976); chef de cabinet du secrétaire d'État au budget (1977); inspecteur général des finances, accrédité auprès du ministre des communications (1979); délégué général à la réforme de la comptabilité de l'État (1982); membre de la Cour des comptes européenne du 18 octobre 1987 au 15 mars 1992; décédé le 15 mars 1992.
  • 21.12.1992 - 09.02.1994

    Roger CAMUS

    Roger CAMUS

    Né à Bouffioulx le 18 décembre 1928; Licence en sciences commerciales et financières (1953); reçu au concours d'inspecteur adjoint des finances (1958); second prix de l'Institut des sciences administratives (1963); membre de la Société royale d'économie politique; président du Groupe économique HEC Saint-Louis. Institut national des statistiques (1947); Bureaux de la Cour des comptes (1954); Service spécial d'enquêtes budgétaires (1966); coopération technique de haut niveau au Zaïre (1973); membre de la Cour des comptes (1975); agent de liaison pour les rapports avec la Cour des comptes des Communautés européennes (1977); commissaire aux comptes de l'Agence de coopération culturelle et technique à Paris (1976); chef de cabinet adjoint du ministre de la prévoyance sociale (1974); membre du Centre public d'aide sociale de Bruxelles (1989); membre de la Cour des comptes européenne du 21 décembre 1992 au 9 février 1994; décédé le 15 octobre 2013.
  • 10.02.1994 - 29.02.2000

    Patrick EVERARD

    Patrick EVERARD

    Né à Etterbeek le 13 mars 1940; études juridiques à l'Université libre de Bruxelles; ingénieur commercial de la faculté de droit de Nancy; industrie privée (1961-1963); administrateur à la Commission européenne; projets de directives sur l'harmonisation du droit des sociétés (1963) : administrateur principal à la direction générale des budgets (1968). Assistant du directeur général (1972); chef de la division «Budget général, gestion et information financières» (1974); chef de division puis directeur chargé de l'aide aux pays en voie de développement (FED et PVDLA) à la Cour des comptes européenne (1978); directeur chargé des méthodes d'audit (1985); secrétaire général (1989); membre de la Cour des comptes européenne du 10 février 1994 au 28 février 2000; contrôle des actions en faveur des pays de l'Europe centrale et orientale, des nouveaux États indépendants (ex-URSS) et de la Mongolie (1996).
  • 01.03.2000 - 28.02.2006

    Robert REYNDERS

    Robert REYNDERS

    Né à Oostende le 23 mai 1945; diplômé en économie de l'Université de Gand; chef de division du service de recherche de la Banque nationale de Belgique (Banque centrale); responsable des comptes nationaux puis des comptes des finances publiques (1976); conseiller spécialisé en politique économique et monétaire à la Banque du Burundi (Banque centrale) au nom du Fonds monétaire (1983). Chef de cabinet du ministre fédéral du budget (1988); directeur et membre de la direction de la Banque nationale de Belgique (1991); membre de la direction de l'Institut boursier belgo-luxembourgeois (2000); membre de la Cour des comptes européenne du 1er mars 2000 au 28 février 2006; décédé le 8 novembre 2021.
  • 01.03.2006 - 30.04.2018

    Karel PINXTEN

    Karel PINXTEN

    Né à Overpelt le 19 juillet 1952; titulaire d'un diplôme de maîtrise en économie (M. Phil.) de l'université de Cambridge (Royaume-Uni) à la suite de l'attribution d'une bourse du British Council; licencié en sciences économiques, spécialisé en finances publiques et en économie monétaire, de la Katholieke Universiteit Leuven (KUL) (université catholique de Louvain). Titulaire d'un diplôme de candidature en droit de l'université d'Anvers. De 1977 à 1978, il est assistant chercheur dans le domaine des finances publiques au Centre d'études économiques de la Katholieke Universiteit Leuven; en 1978, il effectue un séjour de six mois au Japon en tant que lauréat du Prix du ministre belge du commerce extérieur; de 1980 jusqu'à son entrée au gouvernement belge en 1994, il est auditeur à la Cour des comptes belge; il est détaché par celle-ci entre 1984 et 1994. De 1983 à 2006, il est bourgmestre d'Overpelt. De 1984 à 1985, il est conseiller au cabinet du vice-Premier ministre belge. De 1985 à 1989, il est conseiller au cabinet du ministre des finances belge. Député au Parlement européen de 1989 à 1991, il y est membre de la commission des budgets et de la commission des affaires économiques et monétaires. De 1991 à 1994 député au Parlement fédéral belge et membre de la commission des finances. Il occupe les fonctions de ministre de la défense nationale, de 1994 à 1995, et de ministre de l'agriculture et des PME, de 1995 à 1999. Au cours du mandat de député au Parlement fédéral belge qu'il a exercé de 1999 à 2006, il a été membre des commissions des finances et des affaires étrangères. En 2004, il est élu président de la commission des affaires étrangères. Il a été Membre de la Cour des comptes européenne du 1er mars 2006 au 30 avril 2018. En 2015, il se voit décerner le titre de baron par S.M. le roi Philippe de Belgique.
  • 01.01.2007 - 31.12.2012

    Nadejda SANDOLOVA

    Nadejda SANDOLOVA

    Née en Bulgarie le 17 avril 1956; titulaire d'une maîtrise en économie et en gestion de l'Institut supérieur d'économie Karl Marx à Sofia; chercheuse spécialisée en analyse financière à l'Institut de recherche de l'économie de la construction à Sofia (1980-1986); chargée de cours à la faculté d'économie de l'université «St Kliment Ohridski» à Sofia (1988-2006). Chef de service au ministère de l'industrie: analyse de la dette et octroi de crédits aux entreprises publiques, gestion des relations avec les institutions financières internationales (1991); membre du conseil d'administration de la Sofia Bank Ltd en Bulgarie (1993); membre du collège de la Cour des comptes bulgare à Sofia: responsable du contrôle de la Banque centrale nationale, de la dette publique, du fonds de garantie des dépôts bancaires, de l'agence bulgare d'assurance et d'exportation, de la privatisation, de la dette extérieure garantie par l'État et des projets de partenariat public-privé, agent de liaison avec les institutions supérieurs de contrôle à l'étranger, notamment avec la Cour des comptes européenne (1995); membre du comité de surveillance de la Banque de développement du Conseil de l'Europe à Paris (2004); membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 2007 au 31 décembre 2012: responsable du groupe d'audit IV «Ressources propres, activités bancaires, dépenses de fonctionnement, institutions et organismes communautaires, politiques internes»; membre suppléant du comité administratif (2007); membre de la Chambre IV «Recettes, recherche et politiques internes et institutions et organes de l'Union européenne»; membre représentant la Chambre IV au sein de la Chambre CEAD (2010).
  • 01.01.2013 - 17.09.2023

    Iliana IVANOVA

    Iliana IVANOVA

    Née à Stara Zagora en 1975. Titulaire d’une maîtrise en relations économiques internationales délivrée par la Faculté des sciences économiques de Varna, Bulgarie, et d’un MBA de la Thunderbird School of Global Management, Université d’État de l’Arizona, États Unis. Coordinatrice «Institutions financières internationales» auprès du ministère bulgare de l’agriculture et de l’alimentation (1999–2002); analyste en placements et analyste d’entreprise dans différentes institutions financières et bancaires des États-Unis (2004–2006); conseillère municipale à Sofia (2007–2009); députée au Parlement européen (2009–2012), où elle a assumé entre autres les fonctions de vice-présidente de la commission du contrôle budgétaire (CONT), de vice-présidente de la commission spéciale sur la crise financière, économique et sociale et de vice-présidente de la délégation pour les relations de l’UE avec la Chine. Nommée membre de la Cour des comptes européenne en 2023, elle a été rapporteure pour une série d’audits de conformité et de la performance et, à compter de 2016, doyenne de la Chambre II (chargée des investissements en faveur de la cohésion, de la croissance et de l’inclusion); en 2022, elle est devenue présidente du comité chargé du contrôle qualité de l’audit et présidente de la commission des normes professionnelles au sein de l’Organisation internationale des institutions supérieures de contrôle des finances publiques. En septembre 2023, elle a été nommée à la Commission européenne en qualité de commissaire chargée de l’innovation, de la recherche, de la culture, de l’éducation et de la jeunesse.
  • 07.05.2004 - 06.05.2016

    Jan KINŠT

    Jan KINŠT

    Né à Prague en 1965; diplômé en finance de l'Université d'économie de Prague (1987); expertise comptable et audit (CIPFA, Londres); privatisation et finances publiques (JICA, Tokyo); gestion des finances publiques (FMI, Vienne); statistiques des finances gouvernementales (FMI, Washington D.C.) et aide au développement pour le secteur des entreprises (JICA, Tokyo). Ministère des finances de la République tchèque, service des analyses financières (1988); responsable du budget national (1990); directeur adjoint du service responsable du budget national et chef de la division des affaires budgétaires générales (1994); adhésion au Comité des finances du CERN (1993-1996); directeur du service des analyses de l'institution supérieure de contrôle de la République tchèque (Nejvyšší kontrolní úřad); représente celle-ci au sein du groupe de travail sur les manuels d'audit, composé de représentants de la Cour des comptes européenne et de SIGMA, ainsi que d'experts des pays candidats; missions d'expert pour la Banque mondiale (1999); nommé membre de l'institution supérieure de contrôle de la République tchèque (juillet 2003); membre de la Cour des comptes européenne du 7 mai 2004 au 6 mai 2016: membre du groupe d'audit III «Actions extérieures»; membre du comité administratif de la Cour; membre et président du comité d'audit; membre et président du comité de contrôle commun d'Europol; doyen de la Chambre III «Actions extérieures» et membre du comité administratif (2010); représentant de la Chambre III au sein de la Chambre CEAD (2011); membre de la Chambre I «Conservation et gestion des ressources naturelles», dont il est le doyen (2013) et le représentant au sein de la chambre CEAD.
  • 18.10.1977 - 17.04.1983

    Arne JOHANSEN

    Arne JOHANSEN

    Né à Copenhague le 29 août 1922; licencié en droit (Juridisk Kandidat) de l'Université de Copenhague (1948); secrétaire à l'Office de contrôle des comptes publics du Danemark à Copenhague (1948); diplôme d'aptitude à la profession d'avocat à la Cour d'appel (1952); commissaire au Collège international des commissaires aux comptes de l'OTAN à Paris (1957). Membre de la commission de contrôle des comptes de l'ESRO à Paris (1964); chef de service à l'Office de contrôle des comptes publics (1966); chef de section à l'Office de contrôle des comptes publics (1972); membre de la commission de contrôle des Communautés européennes à Bruxelles (1973); contrôleur adjoint des comptes publics (1976); membre de la Cour des comptes européenne du 18 octobre 1977 au 17 avril 1983; décédé le 1er mai 1996.
  • 18.04.1983 - 17.04.1989

    Keld BRIXTOFTE

    Keld BRIXTOFTE

    Né à Herrested le 6 mai 1922; diplômé de droit à l'Université de Copenhague (1948); avocat (1948); secrétaire à l'Office de contrôle des comptes publics du Danemark (1949); emploi provisoire auprès du Collège des commissaires aux comptes de l'OTAN (1956); auditeur auprès du Collège des commissaires aux comptes de l'OTAN (1960). Chef de service à l'Office de contrôle des comptes publics du Danemark (1967); chef de département à l'Office de contrôle des comptes publics du Danemark (1974); auditeur délégué auprès de l'ECMWF, Reading, Royaume-Uni (1976); auditeur délégué auprès de l'EMBL, Heidelberg, Allemagne (1978); commissaire aux comptes suppléant (1977); membre de la Cour des comptes européenne du 18 avril 1983 au 17 avril 1989; décédé le 23 septembre 1990.
  • 18.04.1989 - 30.06.1995

    Ole WARBERG

    Ole WARBERG

    Né à Vejle le 24 octobre 1931; titulaire d'une maîtrise en économie à l'Université de Copenhague (1957); auditeur à l'Office de contrôle des comptes publics du Danemark (1957); auditeur à l'OTAN (1966); chef de service à l'Office de contrôle des comptes publics du Danemark (1971). Chef de division à l'Office de contrôle des comptes publics du Danemark (1973); auditeur général adjoint (1983); membre de la Cour des comptes européenne du 18 avril 1989 au 30 juin 1995; décédé le 4 juin 2014.
  • 01.07.1995 - 31.12.2001

    Jørgen MOHR

    Jørgen MOHR

    Né à Copenhague en 1940; diplômé en sciences politiques de l'Université de Copenhague ainsi que de la Handelshøjskolen (École supérieure de commerce) de Copenhague; en poste au ministère des finances et au ministère des affaires étrangères (1965). Chef-adjoint à la Rigsrevision (institution supérieure de contrôle du Danemark); chef de division responsable de la vérification des comptes des travaux publics ainsi que du ministère du Groenland; membre du comité directeur, responsable notamment de la vérification des comptes des ministères des affaires sociales et de l'environnement (1971); président de la Rigsrevision (1985); membre de la Commission d'arbitrage des monopoles (1987); membre de la Cour des comptes européenne du 1er juillet 1995 au 31 décembre 2001: responsable de l’audit des politiques sociales, des politiques industrielles, du Centre de Thessalonique, de la Fondation de Dublin et du Fonds de cohésion (volet «Protection de l'environnement»).
  • 01.01.2002 - 29.02.2012

    Morten Louis LEVYSOHN

    Morten Louis LEVYSOHN

    Né à Copenhague le 31 mars 1949; titulaire du diplôme en droit de l'Université de Copenhague; chef de division au sein du Bureau du curateur public rattaché au ministère de la justice (1972); chef de division à la Rigsrevision (institution supérieure de contrôle du Danemark) (1974). Directeur et membre du groupe exécutif de la Rigsrevision responsable de la planification intersectorielle du rapport annuel, ainsi que de l'audit, entre autres, des ministères des affaires sociales, de l'intérieur et de l'environnement (1985); président de chambre à la Rigsrevision chargé de la planification générale et de la gestion des audits financiers (1995); membre d'un groupe de travail composé de représentants des institutions supérieures de contrôle de l'Union européenne et de la Cour des comptes européenne et portant sur les «lignes directrices européennes concernant l'application des normes de contrôle de l'Intosai» (1996); vice-président de la Rigsrevision responsable des audits financiers et des audits de la performance des ministères de la défense, des contributions ainsi que de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche (1999); agent de liaison chargé des relations avec la Cour des comptes européenne et avec le Collège international des commissaires aux comptes de l'OTAN (2000) ;membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 2002 au 29 février 2012: responsable du secteur de la Cour chargé de l'audit des dépenses de fonctionnement des institutions de l'UE, de l'Office des publications officielles des Communautés européennes, des bureaux extérieurs et délégations des Communautés ainsi que des subventions (2002); membre du groupe d'audit IV «Recettes, activités bancaires, dépenses de fonctionnement, institutions et organismes communautaires, politiques internes» (2004); doyen (2005); membre du groupe CEAD «coordination, communication, évaluation, assurance et développement»; membre suppléant du comité administratif de la Cour (2009); membre de la Chambre II «Politiques structurelles, transports et énergie» et membre représentant la Chambre II au sein de la Chambre CEAD; doyen de la Chambre II et membre du comité administratif de la Cour (2010).
  • 01.03.2012 - 01.02.2015

    Henrik OTBO

    Henrik OTBO

    Né à Copenhague le 14 novembre 1949; titulaire d'une maîtrise en sciences économiques, 1976, Université de Copenhague; fonctionnaire à la Rigsrevision (institution supérieure de contrôle du Danemark) (1976-1984); enseignant en économie et civilisation (1980-1983) ainsi qu'en statistiques (1983) à l'École de commerce de Copenhague. Attaché du membre danois de la Cour des comptes européenne (1984-1985); chef de cabinet du membre danois de la Cour des comptes européenne (1985-1988); fonctionnaire à la Rigsrevision (1988-1989); enseignant en statistiques à l'Université de Copenhague (1988-1991); directeur à la Rigsrevision (1989-1995); enseignant en économie et civilisation à l'Université de Copenhague (1991-1995); auditeur général du Danemark (1995-2012); président de la commission des normes professionnelles de l'Intosai (2004-2012); devenu membre de la Cour des comptes européenne le 1er mars 2012; membre du groupe CEAD «coordination, communication, évaluation, assurance et développement»; décédé le 1er février 2015.
  • 18.10.1977 - 17.10.1983

    Albert LEICHT

    Albert LEICHT

    Né à Hagenbach le 1er mars 1922; études de droit à l'Université de Mayence (1946); stage pratique de «Referendar» (titulaire du «premier examen d'État») et obtention du titre d'«Assessor» (titulaire du «second examen d'État») (1949). Cabinet d'avocat, puis juge au tribunal compétent en matière sociale (Sozialgericht) de Spire (1953); administrateur («Referent») auprès du ministre de l'instruction publique et des affaires culturelles de Rhénanie-Palatinat (1955); membre du Bundestag (Parlement allemand); président de la sous-commission de contrôle des comptes de la commission budgétaire du Bundestag (1957); président du groupe CDU/CSU à la commission du budget (1965); secrétaire d'État parlementaire au ministère fédéral des finances (1967); président de la commission du budget du Bundestag (1969); membre de la Cour des comptes européenne du 18 novembre 1977 au 17 octobre 1983; décédé le 2 octobre 1994.
  • 18.10.1983 - 20.12.1989

    Lothar HAASE

    Lothar HAASE

    Né à Kassel le 30 août 1923; diplômé en sciences économiques à Marburg (1948); Office fédéral du travail (1953); membre du Bundestag (1961); membre de la commission du budget du Bundestag; Membre du comité de vérification des comptes de la commission du budget chargé de vérifier la comptabilité de la République fédérale (1962); président de la commission du budget (1980); président de la commission des affaires économiques du Bundestag (1982); membre de la Cour des comptes européenne du 18 octobre 1983 au 20 décembre 1989; décédé le 8 décembre 2013.
  • 21.12.1989 - 31.12.2001

    Bernhard FRIEDMANN

    Bernhard FRIEDMANN

    Né à Ottersweier le 8 avril 1932; Docteur en sciences économiques diplômé de l'Université et de l'École supérieure des sciences économiques et administratives de Fribourg-en-Brisgau; hautes fonctions dans l'administration fédérale allemande ainsi que dans l'industrie. Élu membre du Bundestag (1976), il appartient successivement à la commission du budget et à la commission de vérification des comptes, dont il devient président en 1982; président de la commission d'approbation des dépenses militaires (1985); membre de la Cour des comptes européenne du 21 décembre 1989 au 31 décembre 2001: responsable du contrôle de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA), des opérations d'emprunt-prêt et des bonifications d'intérêts ainsi que des aides aux pays d'Europe centrale et orientale et aux États indépendants issus de l'ex-Union soviétique; doyen du groupe d'audit, responsable des aides structurelles, du contrôle du domaine régional, des programmes intégrés méditerranéens ainsi que du volet «Infrastructure de transport» du Fonds de cohésion (1994); Président (1996-1999); décédé le 18 mai 2021.
  • 01.01.2002 - 31.12.2007

    Hedda VON WEDEL

    Hedda VON WEDEL

    Née à Quedlinburg/Harz le 18 juillet 1942; Docteur en droit; titulaire des premier et deuxième diplômes d'État en droit; études juridiques aux Universités de Kiel et Göttingen (Allemagne) et à l'Université de Bordeaux (France); études en relations internationales au Centre d'études de l'Université Johns Hopkins à Bologne (Italie). Gouvernement du district d'Hildesheim (Basse-Saxe) (1971); haut fonctionnaire au sein du ministère fédéral des relations intra-allemandes et des ministères de l'intérieur et des affaires économiques et des transports de Basse-Saxe (1975); conseillère personnelle au ministère de l'intérieur de Basse-Saxe (1979); vice-présidente du gouvernement du district de Weser-Ems (1981); secrétaire d'État auprès du ministère de l'alimentation, de l'agriculture et des forêts de Basse-Saxe (1983); membre du Parlement allemand (Bundestag) (1990); présidente de la Cour des comptes fédérale allemande (Bundesrechnungshof) (1993); membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 2002 au 31 décembre 2007, responsable du secteur chargé de l'audit des politiques agricoles: cultures arables, marchés des produits laitiers et de la viande bovine (2002); responsable du groupe d'audit I «Conservation et gestion des ressources naturelles» (2004); doyenne du groupe (2007); membre du comité d'audit interne de la Cour; membre suppléant du comité administratif de la Cour et membre du comité de contrôle commun d'Europol.
  • 01.01.2008 - 28.02.2014

    Harald NOACK

    Harald NOACK

    Né à Francfort-sur-le-Main le 22 avril 1949; Docteur en droit de l'Université Johann Wolfgang Goethe de Francfort-sur-le-Main; premier et deuxième diplômes d'État en droit (1975); juge stagiaire auprès des ministères publics de Wiesbaden et de Hanau (Hesse); enseignant à l'École d'administration de Wiesbaden pendant trois ans, dans la section de Francfort-sur-le-Main (1980). Procureur (1981); fonctions d'encadrement au ministère de la justice du Land de Hesse; procureur général (1984); Ministerialrat (1986); chef des unités affaires budgétaires et de l'aménagement du territoire au sein du ministère de la justice du Land de Hesse; membre de la Cour des comptes allemande et chef du secteur d'audit «Régimes de retraite» (1989); Ministerialdirigent, dirige le service de la surveillance nucléaire et de la radioprotection au ministère de l'environnement, de l'énergie et des affaires fédérales du Land de Hesse (1991); secrétaire d'État auprès du ministère des finances du Land de Hesse (1994); avocat spécialisé dans les domaines du droit de la construction et des marchés publics, ainsi que des partenariats public-privé; membre du comité de surveillance de l'OLAF (Office européen de lutte antifraude) (1999); secrétaire d'État auprès du ministère des finances du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (2000); membre (2004) puis directeur général adjoint (2005) du conseil d'administration de l'association fédérale des banques allemandes; membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 2008 au 28 février 2014: groupe d'audit II «Politiques structurelles, transport, recherche et énergie»; membre suppléant du comité administratif de la Cour (2008); membre de la Chambre II «Politiques structurelles, transports et énergie» (2010); doyen de la Chambre II et membre du comité administratif de la Cour (2011); nommé membre du comité des commissaires aux comptes du mécanisme européen de stabilité par la Cour des comptes européenne (2012).
  • 07.05.2004 - 02.10.2016

    Kersti KALJULAID

    Kersti KALJULAID

    Née à Tartu en 1969; titulaire d'un «baccalaureus scientarum» en biologie (génétique) de l'Université de Tartu (Estonie) (1992); titulaire d'une maîtrise en administration des affaires (2001); travaille pour Hansapank Markets (service de banque d'investissement) en tant qu'associée (1998). Conseillère en politique économique auprès du cabinet du Premier ministre estonien, chargée des relations avec le FMI et d'autres institutions financières multilatérales (BERD, NIB, Banque mondiale); participe à la préparation de la réforme des retraites (1999); directrice financière de la centrale électrique d'Iru (2002); membre de la Cour des comptes européenne du 7 mai 2004 au 02 octobre 2016: affectée au groupe d'audit II «Politiques structurelles, transport, recherche et énergie»; présidente du comité administratif de la Cour (2006); membre du groupe CEAD «Coordination, communication, évaluation, assurance et développement» (2008); membre du comité de contrôle commun d'Europol; membre responsable de la DAS au sein de la Chambre CEAD «Coordination, évaluation, assurance et développement» (2010); investiture à la présidence de la République d'Estonie pour un mandat de cinq ans le 10 octobre 2016.
  • 01.01.2017 - 31.12.2022

    Juhan PARTS

    Juhan PARTS

    Né à Tallinn, Estonie, en 1966; diplômé en droit de l’université de Tartu (cum laude). Avant de rejoindre la Cour des comptes européenne, Juhan Parts a été premier ministre de l’Estonie (2003-2005). Auparavant, il a été auditeur général de l’ISC d’Estonie (1998-2002). Ses activités à la Cour ont été centrées sur la défense et les affaires étrangères. Il a été responsable d’un grand nombre de rapports spéciaux, y compris ceux relatifs au soutien de l’UE à l’état de droit dans les Balkans occidentaux et à la réduction de la grande corruption en Ukraine. Juhan Parts a dirigé la task force sur la vision prospective et a également été membre du groupe consultatif en matière de stratégie et de prospective.
  • 18.10.1977 - 17.05.1986

    Michael MURPHY

    Michael MURPHY

    Né à Cork le 19 janvier 1919; postes dans la fonction publique (1937); administrateur civil puis administrateur principal adjoint au ministère des finances (1946); administrateur principal (1962) et sous-secrétaire adjoint chargé du budget de l'État (1968). Sous-secrétaire, chef de division des dépenses publiques, chargé de l'ensemble des questions relatives aux dépenses publiques (1971); secrétaire général au ministère des finances; directeur de la Banque centrale d'Irlande; gouverneur suppléant de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement; membre du Groupe de coordination des politiques économiques et financières à court terme (CEE); membre du National Economic and Social Council; membre du National Science Council; membre du conseil et du comité exécutif de l'Institut de recherche économique et sociale; vérificateur des comptes pour plusieurs crédits budgétaires, y compris ceux alloués au cabinet du ministre des finances (1976); membre de la Cour des comptes européenne du 18 octobre 1977 au 17 mai 1986: Président (1977-1981); décédé le 28 mars 2009.
  • 18.05.1986 - 09.02.1994

    Richie RYAN

    Richie RYAN

    Né à Dublin le 27 février 1929; diplômé en économie, droit et sciences politiques de l'Université de Dublin; juriste dans le domaine commercial et fiscal; directeur de société; membre du Conseil des ministres de l'économie et des finances; gouverneur du Fonds monétaire international et de la Banque européenne d'investissement. Ministre des finances et des services publics (1973); président du Conseil (1975); membre du Parlement européen (1977); Premier vice-président du Parlement européen (1984); membre de la Cour des comptes européenne du 18 mai 1986 au 9 février 1994; décédé le 17 mars 2019.
  • 10.02.1994 - 29.02.2000

    Barry DESMOND

    Barry DESMOND

    Né à Cork en 1935; titulaire d'un master en commerce de l'Université nationale d'Irlande; membre de l'Institut des ingénieurs industriels; Education and industrial officer au Congrès des syndicats irlandais (1961); membre du Parlement irlandais (1969); délégué à l'Assemblée du Conseil de l'Europe (1973). Deputy Leader du Parti travailliste irlandais (1981); membre de la Commission des comptes publics (1987); membre du Parlement européen: vice-président de la commission économique, monétaire et de la politique industrielle; vice-président du Groupe du Parti des socialistes européens; membre des délégations PE-ACP et PE-USA (1989); membre de la Cour des comptes européenne du 10 février 1994 au 29 février 2000: responsable du secteur FEOGA-Orientation, Recherche; doyen du groupe d'audit I, responsable du secteur «FEOGA I (produits animaux, sucre, pêche)» (1996).
  • 01.03.2000 - 09.02.2010

    Máire GEOGHEGAN-QUINN

    Máire GEOGHEGAN-QUINN

    Née à Carna, Comté de Galway, le 5 septembre 1950; diplômée de Carysfort Teacher Training College, Blackrock, Comté de Dublin, Irlande; députée au Parlement irlandais (Dáil Éireann) (1975); secrétaire parlementaire du ministre de l'industrie, du commerce et de l'énergie (1977); ministre adjointe au même ministère (1978); première femme ministre depuis la création de l'État; poste de ministre du Gaeltacht (1979). Ministre adjointe au ministère de l'éducation (1982); présidente de la première commission parlementaire pluripartite des droits de la femme (1982); membre de la commission pluripartite sur la rupture conjugale; ministre adjointe au ministère des affaires européennes (1987); responsable de la coordination de la présidence irlandaise de l'Union européenne (1990); présidente de la commission interministérielle de la politique de l'Union européenne, ainsi que des formations Budget, Culture, Développement et Télécommunications du Conseil pendant la présidence irlandaise; ministre du tourisme, des transports et des communications; responsable de 11 des entreprises publiques les plus importantes d'Irlande (1992); ministre de la justice (1993), membre de l'équipe du gouvernement irlandais qui a négocié la déclaration commune de décembre 1993, des gouvernements britannique et irlandais, sur la paix et la réconciliation en Irlande; carrière dans le secteur privé en qualité de conseillère d'affaires; administratrice externe de deux entreprises irlandaises de premier rang; chroniqueuse hebdomadaire au journal Irish Times; travaille à la chaîne de télévision en gaélique TG4 (1997); membre de la Cour des comptes européenne du 1er mars 2000 au 9 février 2010: responsable de l'audit relatif aux produits animaux et végétaux, autres dépenses du FEOGA et actions agricoles (2000); responsable de la division ADAR (développement des audits et rapports) de la Cour; doyenne du groupe CEAD «Coordination, évaluation, assurance et développement» (2002); membre du groupe d'audit III «Actions extérieures» (2006); membre du comité administratif de la Cour à sa création (2009).
  • 31.03.2010 - 29.02.2012

    Eoin O'SHEA

    Eoin O'SHEA

    Né dans le Comté de Galway en 1976; expert-comptable de l'Institut irlandais des experts-comptables; membre de l'Institut irlandais de fiscalité; titulaire de plusieurs diplômes: droit commercial, Law Society, Irlande; sciences juridiques, Honorable Society of King's Inns, Irlande; avocat, Honorable Society of King's Inns, Irlande; contentieux commercial, Law Society, Irlande; droit des faillites et des restructurations, Law Society, Irlande. Expert-comptable auprès de Deloitte & Touche, Dublin (1996); président de Ground Marketing Group (Havas Plc/4D Ireland) (2000); président de l'Institut irlandais de conseil en gestion (2005); directeur général de l'Institute of Directors irlandais (2006); membre du comité d'audit des Gardiens de la paix d'Irlande (2009); membre de la Cour des comptes européenne du 31 mars 2010 au 29 février 2012: membre du groupe d'audit III «Actions extérieures»; membre de la Chambre IV «Recettes, recherche et politiques internes, et institutions et organes de l'Union européenne»; membre suppléant de la Chambre CEAD «Coordination, évaluation, assurance et développement»; membre rapporteur des travaux de la Cour relatifs aux agences de l'UE.
  • 01.03.2012 - 28.02.2018

    Kevin CARDIFF

    Kevin CARDIFF

    Né à Dublin, le 24 février 1961; Bachelor of Arts (licence), Université de Washington (1983); Master of Business Studies (Master d’études commerciales), University College Dublin (1991); Diplôme de droit des finances appliqué, Law Society of Ireland (2003). Secrétaire général, ministère des finances (2010-2012). Secrétaire général adjoint, ministère des finances (2006-2010); Secrétaire adjoint, Politique fiscale, ministère des finances (2005-2006); Secrétaire adjoint, division Activités bancaires, services financiers et relations internationales, ministère des finances (2001-2005); Responsable de l’unité Politique centrale pour la liberté de l’information et l’éthique, ministère des finances (1999-2001); Responsable du département Budgets administratifs, ministère des finances (1998-1999); Premier assistant, Régimes de retraite de la fonction publique, ministère des finances (1996-1998); Premier assistant, unité Politique monétaire et taux de change, ministère des finances (1989-1996); Responsable administratif, Traitement de la dette publique intérieure (assistant courtier en obligations), ministère des finances (1988-1989); Responsable administratif, Conditions d’emploi de la fonction publique, ministère des finances/ministère du service public (1986-1988); Responsable administratif, Politique salariale, ministère du service public (1984-1986). Outre les responsabilités susmentionnées, M. Cardiff a occupé un certain nombre de postes au cours des dernières années, notamment: membre de la commission de la Banque centrale d’Irlande; administrateur suppléant et administrateur de la Banque européenne d’investissement; président et membre du groupe de stratégie fiscale au sein du gouvernement irlandais; représentant irlandais du groupe «Code de conduite» sur la fiscalité européenne; et membre et membre suppléant du comité des services financiers de l’UE. Membre de la Cour des comptes européenne du 1er mars 2012 au 28 février 2018: membre de la Chambre I «Conservation et gestion des ressources naturelles»; de la Chambre CEAD «Coordination, évaluation, assurance et développement», où il est responsable du développement de l'audit et de la revue de l'audit; et de la Chambre IV «Réglementation des marchés et économie concurrentielle».
  • 01.01.1981 - 17.10.1983

    Georges VITALIS

    Georges VITALIS

    Né à Athènes en 1924; licencié en droit de l'Université d'Athènes; avocat (1949); juge de paix (1952); assesseur au tribunal de première instance (1954); juge des Nations unies par affectation du gouvernement grec (1962); président du tribunal de première instance (1965). Juge à la cour d'appel (1967); conseiller à la Cour des comptes (1975); vice-président de la Cour des comptes, contrôle des finances publiques et des personnes morales de droit public (1980); membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 1981 au 17 octobre 1983; décédé le 10 septembre 2013.
  • 18.10.1983 - 20.12.1989

    Stergios VALLAS

    Stergios VALLAS

    Né à Platanos Trikalon en 1926; titulaire d’un diplôme de droit de l'Université d'Athènes (1952); troisième cycle en droit commercial et européen à l'Université de Paris; fonctionnaire titulaire au ministère des communications (direction générale des Postes) (1948). Avocat au barreau d'Athènes (1955); juge de paix (1956); assesseur puis juge au tribunal de grande instance (1957); président du tribunal de grande instance (1970); juge à la cour d'appel et maire de Salonique (1974); conseiller à la Cour des comptes (1979); membre de la Cour des comptes européenne du 18 octobre 1983 au 20 décembre 1989; décédé le 9 novembre 2003.
  • 21.12.1989 - 31.12.1995

    Constantinos ANDROUTSOPOULOS

    Constantinos ANDROUTSOPOULOS

    Né à Pyrgos Ilia en 1923; licencié en droit de l'Université d'Athènes; avocat à Athènes (1952); juge assesseur puis juge au tribunal de première instance (1954); assesseur au Conseil juridique de l'État (1964). Conseiller juridique de l'État au ministère de la coordination (ministère de l'économie nationale) et au ministère de la culture et des sciences, des affaires étrangères, de l'agriculture et de la défense nationale (1969); participe à l'Academy of International Law à l'Université de Dallas (1972); prend part aux négociations concernant l'adhésion de la Grèce aux Communautés européennes menées à la représentation permanente de la Grèce à Bruxelles (1975); conseiller juridique au ministère de l'agriculture (1976); membre de la Cour des comptes européenne du 21 décembre 1989 au 31 décembre 1995; décédé le 1er janvier 1998.
  • 01.01.1996 - 31.12.2001

    Kalliopi NIKOLAOU

    Kalliopi NIKOLAOU

    Née à Assos-Korinthos en 1937; titulaire d’un diplôme de sciences économiques de l'Université de Bonn; maîtrise en sciences économiques de l'Université de Berkeley; doctorat en sciences économiques de l'Université de Bonn. Expert et chercheur scientifique au Centre de planification et de recherches économiques, responsable du secteur de l'industrie; députée au Parlement européen, coordinatrice pour le budget (1981); présidente de la Société foncière de l'État; Ambassadeur-représentant permanent de la Grèce auprès de l'OCDE (1993); membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 1996 au 31 décembre 2001: responsable du secteur de contrôle des dépenses du FEOGA-Garantie 2.
  • 01.01.2002 - 31.12.2013

    Ioannis SARMAS

    Ioannis SARMAS

    Né sur l'île de Cos le 21 mars 1957; études de droit à l'Université d'Athènes, major de sa promotion (1975); diplômes d'études approfondies à l'Université de Paris II Sorbonne en droit pénal (1980), droit public (1982) et finances publiques (1983). Il enseigne, à l'École nationale grecque d'administration publique, la méthodologie du droit et les finances publiques (1989) et, à l'École nationale grecque de la magistrature, la jurisprudence de la Cour de justice des Communautés européennes et de la Cour européenne des droits de l'homme (1997); thèse de doctorat en droit (1985, mention «très honorable»); participe aux concours grecs de recrutement organisés par le Conseil d'État et par l'École nationale d'administration (première place aux deux concours); magistrat au Conseil d'État grec (1987); magistrat à la Cour des comptes de Grèce (1993); vice-président de la Cour; membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 2002 au 31 décembre 2013: doyen de la Chambre I de la Cour «Conservation et gestion des ressources naturelles»; chargé d'auditer la Banque centrale européenne, la Banque européenne d'investissement ainsi que les dépenses de fonctionnement des institutions et organismes de l'Union européenne et celles des Écoles européennes; membre responsable du développement de la méthodologie de la Cour; secteur de la recherche; président du comité chargé d'apprécier les activités extérieures des membres de la Cour; membre et président du comité d'audit d'Europol.
  • 27.01.1986 - 09.02.1994

    Josep SUBIRATS

    Josep SUBIRATS

    Né à Tortosa le 1er mai 1920; docteur ès sciences économiques; vérificateur comptable; commissaire aux comptes; professeur de politique fiscale des entreprises à l'Université autonome de Barcelone. Directeur du quotidien El Pueblo (1936); directeur du périodique Ara; sénateur à l'assemblée constituante (1977); membre de la commission mixte Sénat-Congrès pour les questions budgétaires, financières et relatives aux budgets du Sénat; réélu sénateur de la province de Tarragone (1979); vice-président de la commission des budgets; membre des commissions des finances, des budgets, de la santé et de la sécurité sociale, du statut, de la présidence ainsi que de la députation permanente du Sénat; membre de la délégation des représentants de l'Assemblée des parlementaires de Catalogne qui ont négocié le statut autonome de cette région avec la commission constitutionnelle du Congrès; porte-parole et secrétaire du groupe parlementaire «Catalogne démocratie et socialisme»; membre de la section permanente du groupe socialiste et coordinateur des activités de ce groupe dans les domaines économique, financier et budgétaire; membre des commissions sénatoriales chargées de faire rapport sur le budget général et de l'État ainsi que des commissions consultées sur les projets de loi en matière fiscale et économique (1978); représentant du Sénat en République fédérale d'Allemagne et au Conseil de l'Europe pour les questions fiscales et économiques; président de la section de contrôle et membre de la commission administrative (Comisiὀn de Gobierno) de la Cour des comptes espagnole; membre de la Cour des comptes européenne du 27 janvier 1986 au 9 février 1994.
  • 10.02.1994 - 29.02.2000

    Antoni CASTELLS

    Antoni CASTELLS

    Né à Barcelone le 24 septembre 1950; de nationalité espagnole; docteur en sciences économiques; professeur à l'Université de Barcelone; titulaire de la chaire de finances publiques (1989). Président d'une des deux chambres de la Sindicatura de Comptes de Catalunya (1984-1989); député au Parlement de Catalogne, membre de la commission des budgets (1992-1994); membre de la Cour des comptes européenne du 10 février 1994 au 29 février 2000: responsable du secteur «Ressources propres» et du secteur «Domaine régional – Transports – Tourisme» (1996).
  • 01.03.2000 - 28.02.2006

    Juan Manuel FABRA VALLÉS

    Juan Manuel FABRA VALLÉS

    Né à Tortosa le 4 février 1950; diplômé de l'Université Complutense de Madrid; président de la branche du Parti populaire de Tarragone (1978); membre du Parlement de Tarragone; membre de l'Assemblée de l'Atlantique Nord (1982). Porte-parole du Groupe populaire de Tortosa (1979); président régional de la branche catalane du Parti populaire; membre du Comité exécutif national du Parti populaire (1986); président adjoint du Groupe au Parti du peuple européen à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (1989); Membre de l'Assemblée de l'Union de l'Europe occidentale (1991); commission du contrôle budgétaire, commission des affaires étrangères, de la sécurité et de la politique de défense (1994); membre de la Cour des comptes européenne (2000-2006): Président (2002-2005); décédé le 16 avril 2012.
  • 01.03.2006 - 29.02.2012

    Juan RAMALLO MASSANET

    Juan RAMALLO MASSANET

    Né à Palma de Majorque en 1943; docteur en droit de l'Université Complutense de Madrid; professeur assistant et chercheur à l'Université Complutense (1969); ; professeur à l'Université de Valladolid (1976) et à l'Université des îles Baléares (1977). Doyen de la Faculté de droit (1978); magistrat suppléant au tribunal supérieur de justice des îles Baléares (1979); vice-recteur de l'Université des îles Baléares (1980); membre du Parlement espagnol (1982); président de la commission de l'économie, du commerce et des finances (1983); membre des commissions des budgets et des affaires étrangères ainsi que de la commission mixte Congrès-Sénat chargée des relations avec la Cour des comptes concernant l'examen du compte général de l'État (1984); représente le Parlement espagnol lors de réunions de l'Union interparlementaire (1985); conseiller à l'Institut d'études fiscales, rattaché au ministère espagnol des finances; participe à l'élaboration du «rapport sur la gestion économique et financière des dépenses publiques en Espagne» (1990); chargé de l'élaboration et de la rédaction des recours auprès de la Cour constitutionnelle contre les lois d'accompagnement des budgets généraux de l'État (1997); membre de la Cour des comptes européenne du 1er mars 2006 au 29 février 2012, affecté au groupe d'audit IV «Recettes, activités bancaires, dépenses de fonctionnement, institutions et organismes communautaires, politiques internes».
  • 18.10.1977 - 20.12.1989

    Pierre LELONG

    Pierre LELONG

    Né à Paris le 22 mai 1931; licencié en droit; diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris; ancien élève de l'École nationale d'administration, section économique et financière (1956); ministère des finances (1958). Secrétariat général pour les questions de coopération économique interministérielles (1961); chargé de mission au cabinet du Premier ministre (1962); conseiller maître à la Cour des comptes française; directeur du Fonds d'orientation et de régulation des marchés agricoles (1967); député du Finistère (1968); secrétaire d'État aux Postes et Télécommunications (1974); administrateur de la Caisse nationale de crédit agricole et d'Air France; membre de la Cour des comptes européenne du 18 octobre 1977 au 20 décembre 1989: Président (1981-1984).
  • 21.12.1989 - 16.12.1995

    Daniel STRASSER

    Daniel STRASSER

    Né à Paris le 10 juin 1929; diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (1950); Docteur ès sciences économiques, diplômé d'études supérieures de droit public. Chargé de mission à la présidence du Conseil, cabinet du secrétaire général du gouvernement en charge pour le ministère des affaires étrangères (1953); détaché à la Commission de la Communauté économique européenne (Marché commun) en qualité d'administrateur principal au secrétariat exécutif; assistant du directeur général de l'administration (1959); directeur des affaires intérieures (1963); directeur de l'administration (1968); directeur du personnel (1970); directeur des budgets (1973); directeur général des budgets de la Commission des communautés européennes (1977); conseiller maître à la Cour des comptes en service extraordinaire; délégué à l'espace aérien (1986); président de l'Association nationale des docteurs ès sciences économiques, président du bureau exécutif (1978); professeur de troisième cycle de finances publiques européennes au Collège d'Europe à Bruges (1981); professeur au Centre européen universitaire de Nancy; professeur visiteur à l'Université de Strasbourg (1983); membre de la Cour des comptes européenne du 21 décembre 1989 au 16 décembre 1995; décédé le 16 décembre 1995.
  • 01.01.1996 - 31.12.2007

    Jean-François BERNICOT

    Jean-François BERNICOT

    Né à Paris le 5 mars 1948; ingénieur de l'École navale, diplômé de l'École d'administration des affaires maritimes (France) et de la Harvard's John F. Kennedy School of Government (États-Unis). Fonctions au ministère de la défense, au ministère des transports et de la mer ainsi qu'à la Mission interministérielle de la mer (1968); auditeur à la Cour des comptes française puis conseiller référendaire, contrôle des ministères de l'éducation et de la recherche, ainsi que des ministères des affaires étrangères et de la coopération; contrôles externes des comptes de l'Organisation des Nations unies ainsi que de l'Organisation météorologique mondiale (1987); membre des comités Intosai et Eurosai (1988); rapporteur devant la Cour de discipline budgétaire et financière (1990); chargé de mission auprès du Premier président de la Cour des comptes française pour créer le service des affaires internationales et européennes, puis délégué dans les fonctions de secrétaire général adjoint de la Cour (1993); membre de la Chambre nationale de discipline des commissaires aux comptes dans le secteur privé; représente l'Ordre des experts-comptables français au sein du comité du secteur public de la Fédération internationale des experts-comptables (IFAC); enseigne les finances publiques communautaires en troisième cycle à l'Université de Paris I; maître de conférences à l'ENA (École nationale d'administration); membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 1996 au 31 décembre 2007: responsable de l'audit des ressources propres de l'UE et des remboursements aux États membres; chargé de créer un nouveau secteur d'audit «Développement rural, pêche et mer» (2000); doyen du groupe d'audit I «Conservation et gestion des ressources naturelles», chargé de l'audit des marchés de produits animaux et végétaux et du développement rural, de la pêche et de la mer (2002).
  • 01.01.2008 - 31.12.2013

    Michel CRETIN

    Michel CRETIN

    Né à Lons-Le-Saunier le 17 août 1942; diplômé de l'École des Hautes études commerciales (HEC) et de l'École nationale d'administration (ENA); magistrat à la Cour des comptes française (1969). Représentant du Premier président de la Cour des comptes française, en qualité de directeur au collège des commissaires aux comptes de l'ONU à New York (1986); directeur de la mission du commissariat aux comptes de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) à Genève (1989); représentant permanent à Rome du Premier président de la Cour des comptes française et directeur de l'audit externe de l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture et du Programme alimentaire mondial des Nations unies (1994); nommé membre du collège international des commissaires aux comptes de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord à Bruxelles (1998); président de la sixième chambre de la Cour des comptes française (2005); parallèlement à ses fonctions à la Cour des comptes française, il a été le représentant français au comité du secteur public de la fédération internationale des experts-comptables (International Federation of Accountants - IFAC) (1989); comité chargé d'établir des normes de comptabilité générale de l'État français; membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2013: membre du groupe d'audit I «Conservation et gestion des ressources naturelles» (2008); doyen de la Chambre I «Conservation et gestion des ressources naturelles» et membre du comité administratif (2010); membre de la Chambre I «Conservation et gestion des ressources naturelles» et membre suppléant du comité administratif.
  • 01.01.2014 - 31.12.2019

    Danièle LAMARQUE

    Danièle LAMARQUE

    Née à Bayonne le 22 janvier 1953; diplômée de l'École nationale d'administration (ENA). Magistrate à la Cour des comptes française (1984), puis présidente de deux chambres régionales des comptes (Rouen et Marseille). Présidente (2020 2021) de la Société européenne d'évaluation, membre de plusieurs groupes de réflexion et réseaux universitaires.
  • 15.07.2013 - 14.07.2019

    Neven MATES

    Neven MATES

    Né à Zagreb en 1951. Licence de la faculté de sciences politiques de l'Université de Zagreb (diplôme obtenu en 1975); maîtrise d'économie de la faculté de commerce extérieur de l'Université de Zagreb (diplôme obtenu en 1981); doctorat en économie de la faculté d'économie de l'Université de Zagreb (diplôme obtenu en 1988); boursier Fulbright (bourse postdoctorale) à la Northwestern University d'Evanston (Illinois, États-Unis) (diplôme obtenu en 1990). Différents postes dans le domaine de la recherche, notamment ceux de: chef du département de politique monétaire et de chargé de recherche à l'Institut d'économie de Zagreb, Croatie (jusqu'en 1992); membre de plusieurs comités consultatifs sur la politique macroéconomique et les réformes structurelles, constitués par le gouvernement fédéral de l'ancienne RSF de Yougoslavie (jusqu'en 1989); membre du conseil de l'Agence pour le redressement des établissements bancaires du gouvernement de l'ancienne RSF de Yougoslavie (jusqu'en 1990); conseiller auprès du gouverneur de la Banque nationale de Croatie sur l'introduction de la première monnaie croate après la déclaration d'indépendance du pays (jusqu'en 1992); économiste chargé du Pakistan au département des finances publiques (jusqu'en 1993); économiste chargé de la Pologne au département des finances publiques (jusqu'en 1995); économiste principal chargé de l'ancienne République yougoslave de Macédoine au département Europe (jusqu'en 1997); économiste principal chargé de la Slovaquie au département Europe (jusqu'en 1999); chef de la mission en Albanie (2000); chef de la mission en Roumanie (jusqu'en 2004); représentant résident principal et chef du bureau du FMI à Moscou, Russie (jusqu'en 2009); chef de la mission en Biélorussie, parallèlement à ses fonctions à Moscou (jusqu'en 2009); membre du personnel du FMI à Washington DC, États-Unis (de 1992 à 2009); conseiller principal à la Banque nationale de Croatie (de 2009 à 2013). 2013 – Nomination en tant que Membre de la Cour des comptes européenne; affectation à la Chambre IV (Recettes, recherche et politiques internes, et institutions et organes de l'Union européenne).
  • 18.10.1977 - 31.12.1992

    Aldo ANGIOI

    Aldo ANGIOI

    Né à Rome le 11 avril 1927; titulaire d'une maîtrise en droit (1947); reçu au concours au groupe A du ministère du travail et de la sécurité sociale (1949); magistrat de la Cour des comptes (1953). Conseiller de la Cour des comptes (1970); membre du Collège international des commissaires aux comptes de l'OTAN (1973); président du Collège international des commissaires aux comptes de l'OTAN (1974); membre de la Cour des comptes européenne du 18 octobre 1977 au 31 décembre 1992: Président (1990-1992). Décédé le 24 octobre 2020.
  • 01.01.1993 - 28.02.2006

    Giorgio CLEMENTE

    Giorgio CLEMENTE

    Né à Rome le 18 décembre 1939; licencié en droit de l'Université de Rome et diplômé en droit du travail de cette même université; exerce des fonctions de direction aux ministères de la défense, de la poste, des travaux publics et des transports (1962). Juge à la Cour des comptes italienne, affecté au service des relations internationales et communautaires et à la 1ère section juridictionnelle en matière de comptabilité publique ainsi qu'au bureau chargé de la coordination des contrôles ex post (1972); membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 1993 au 28 février 2006: responsable du secteur horizontal FEOGA-Garantie (procédures de gestion et de contrôle budgétaire et questions d'ordre général); responsable de l'audit des Fonds européens de développement (1996).
  • 01.03.2006 - 28.11.2011

    Massimo VARI

    Massimo VARI

    Né à Frosinone le 23 octobre 1937; diplômé de la faculté de droit de l'Université «La Sapienza» de Rome; magistrat de la Cour des comptes italienne (1972). Chargé successivement de différentes fonctions, à savoir notamment: contrôle, auprès du procureur général (1973), de la section Collectivités locales et également de différentes sections juridictionnelles (1980); juge de la Cour constitutionnelle italienne (1993), puis vice-président (2001); président de section, responsable de la coordination des sections régionales de la Cour des comptes italienne, et membre du collège des sections réunies pour l'évaluation de la comptabilité générale de l'État et des régions et provinces à statut spécial, ainsi que pour les rapports au Parlement (2002); donne des cours dans divers établissements d'enseignement supérieur, en justice constitutionnelle, en comptabilité publique et d'État, ainsi qu'en droit administratif et constitutionnel; rapporteur lors de congrès internationaux; membre de nombreuses commissions publiques ou de groupes d'étude à partir des années 80; président du comité d'orientation technico-scientifique créé au sein du ministère de l'intérieur pour examiner les missions fondamentales des collectivités locales (2003); membre de la Cour des comptes européenne du 1er mars 2006 au 28 novembre 2011: affecté au groupe d'audit II «Politiques structurelles, transport, recherche et énergie»; membre de la Chambre II «Politiques structurelles, transports et énergie» (2010); décédé le 18 juin 2013.
  • 2.11.2004 - 1.11.2010

    Kikis KAZAMIAS

    Kikis KAZAMIAS

    Né à Lefkoniko (Famagouste) le 27 août 1951; titulaire d'une maîtrise en économie à la Hochschule für Ökonomie (École supérieure d'économie) de Berlin, spécialisation en commerce extérieur et relations économiques internationales. Directeur du département des importations d'une grande entreprise commerciale (1977); direction d'une entreprise familiale (1984); élu député à la Chambre chypriote des représentants (1991) sur la liste du Parti progressiste des travailleurs, et réélu en 1996; membre de la commission parlementaire des finances et du budget, ainsi que de la commission du commerce, de l'industrie et du tourisme (1991); membre de la commission parlementaire des communications et des travaux publics (1991); membre de la commission parlementaire mixte UE-Chypre; il représente en outre le Parlement chypriote au cours de plusieurs réunions internationales à l'étranger (1996); directeur général de la plus importante société coopérative de crédit de Chypre (1997); président du groupe d'investissement des sociétés coopératives (1999); élu maire de Famagouste; il devient aussi président de la commission des municipalités occupées et premier vice-président de l'Union des municipalités de Chypre (2001); nommé ministre des communications et des travaux par le président de la République de Chypre (2003); il est également désigné pour occuper l'un des postes de membre du Conseil de contrôle interne; en sa qualité de ministre, il participe aux réunions du Conseil des ministres de l'Union européenne consacrées aux transports, au développement, aux affaires maritimes et aux télécommunications; il démissionne de son poste en avril 2004; membre de la Cour des comptes européenne du 2 novembre 2004 au 1er novembre 2010: responsable du groupe d'audit I «Conservation et gestion des ressources naturelles»; membre du comité administratif de la Cour (2004); membre de la Chambre I «Conservation et gestion des ressources naturelles» (2010).
  • 2.11.2010 - 1.11.2022

    Lazaros S. LAZAROU

    Lazaros S. LAZAROU

    Né à Liopetri (Famagouste) le 10 janvier 1958; Membre de l’Association des comptables agréés (ACCA); Master en administration publique à la Kennedy School of Government (Harvard); Licence en économie de l’Université de Hull, Royaume-Uni. Formation et expérience professionnelle en tant que comptable/auditeur dans plusieurs cabinets d’audit au Royaume-Uni et à Chypre. Fonctions au sein: de l’administration fiscale de la République de Chypre (1989 1999); du Trésor, en qualité de Comptable général de la République de Chypre (2000 2010); de la Cour des comptes européenne, en qualité de Membre (2010 2022). À la Cour, il a officié en tant que: Membre de la Chambre I «Conservation et gestion des ressources naturelles» (11.2010-4.2012); Membre de la Chambre II «Politiques structurelles, transports et énergie» (5.2012-1.2014); Membre de la Chambre CEAD, représentant la Chambre I, puis la Chambre II (1.2011-1.2014); Membre permanent de la Chambre CEAD (2.2014-5.2016); Doyen de la Chambre V (6.2016-2.2020); Membre de la Chambre II «Investissements en faveur de la cohésion, de la croissance et de l’inclusion» (2.2020-10.2022). Il a également été, pendant six ans, le Membre de la Cour chargé du rapport annuel (2.2014-2.2020).

  • 07.05.2004 - 06.05.2016

    Igors LUDBORŽS

    Igors LUDBORŽS

    Né à Jūrmala le 4 juin 1964; Docteur en comptabilité, Université de Vilnius; titulaire d’un diplôme post-universitaire en droit fiscal international, Université Robert Kennedy et d’un diplôme universitaire de comptabilité et d'analyse opérationnelle, Université de Lettonie. Chargé de cours puis professeur au département de la comptabilité de l'Université de Lettonie (1985); directeur financier de l'entreprise commune (joint venture) germano-lettone «IP Riga» (1990); auditeur, puis manager Audit chez Coopers & Lybrand Lettonie (1993); directeur adjoint du service «Audit interne» de la Parex Bank, puis directeur de ce même service (1997); directeur général de son propre cabinet d'auditeurs assermentés (2003); membre de la Cour des comptes européenne du 7 mai 2004 au 6 mai 2016; groupe d'audit IV «Recettes, activités bancaires, dépenses de fonctionnement, institutions et organismes communautaires et politiques internes» (2004); membre du comité administratif; doyen de la Chambre CEAD «Coordination, évaluation, assurance et développement», principalement responsable de la qualité de l'audit et du soutien; membre du comité administratif (2012); vice-président et président du comité des commissaires aux comptes du mécanisme européen de stabilité.
  • 07.05.2004 - 06.05.2010

    Irena PETRUŠKEVIČIENĖ

    Irena PETRUŠKEVIČIENĖ

    Née à Šakiai le 15 octobre 1957; diplômée en sciences économiques de l'Université de Vilnius; auditeur diplômé de Lituanie et membre de l'Ordre des experts-comptables du Royaume-Uni. Participation aux formations et aux séminaires suivants: programme intensif de formation des professeurs en comptabilité internationale, audit, systèmes d'information et financement des sociétés (Centre de développement international de la comptabilité, Université du Texas (États-Unis), Université de Vilnius (Lituanie) et Fondation Soros, New York (États-Unis)); principes comptables, comptabilité analytique d'exploitation et gestion financière (École de comptabilité, Université Depaul, Chicago (États-Unis)); comptable dans une entreprise textile à Vilnius (1980); chef du département industriel du Centre informatique et statistique de Lituanie (1983); professeur à l'École d'économie de Vilnius (1987); auditeur en chef, administrateur et cadre dirigeant chez PricewaterhouseCoopers (1994), puis chef du service des assurances et directeur adjoint (2003); membre de la Cour des comptes européenne du 7 mai 2004 au 6 mai 2010; affectée au groupe d'audit IV «Recettes, activités bancaires, dépenses de fonctionnement, institutions et organismes communautaires, politiques internes»; membre du comité d'audit interne de la Cour, et présidente de ce comité (2005); membre du groupe CEAD de la Cour «Coordination, communication, évaluation, assurance et développement», représentant le groupe IV; doyenne du groupe IV (2007).
  • 07.05.2010 - 15.06.2016

    Rasa BUDBERGYTĖ

    Rasa BUDBERGYTĖ

    Née à Plungė le 8 mai 1960; titulaire d’un diplôme de droit (summa cum laude), spécialité de droit civil, à l'Université de Vilnius, faculté de droit (1993). Directrice générale du conseil municipal de Marijampole (1983); inspecteur en chef de la délégation aux personnes handicapées; conseillère principale au service de la rédaction législative, ministère de la sécurité sociale de la République de Lituanie (1985); conseillère au service des affaires juridiques et des contrats, ministère des relations économiques internationales de la République de Lituanie (1992); conseillère du Premier ministre, gouvernement de la République de Lituanie (1993); conseillère juridique, Joint Stock Company Lelija (1995); sous-secrétaire d'État, ministère de la justice (1997); vice-garde des sceaux, ministère de la justice (1998); sous-secrétaire d'État adjointe, ministère de l'intérieur (2001); sous-secrétaire d'État, ministère de l'intérieur (2002); auditeur général, Cour des comptes de Lituanie (2005); membre du comité directeur de l'Eurosai (Organisation des institutions supérieures de contrôle des finances publiques d'Europe) (2005); membre de la Cour des comptes européenne du 7 mai 2010 au 15 juin 2016 , Chambre I «Conservation et gestion des ressources naturelles»; doyenne de la Chambre I (2014).
  • 16.06.2016 - 15.11.2022

    Rimantas ŠADŽIUS

    Rimantas ŠADŽIUS

    En 1983, Rimantas Šadžius a obtenu son diplôme de chimie à l’université d’État Lomonosov à Moscou (cum laude). En 2002, il a obtenu une maîtrise à la faculté de droit de l’université de Vilnius. Avant 2003, M. Šadžius a acquis une expérience professionnelle à la fois en tant que chercheur scientifique dans les domaines de la chimie quantique et de la physique des solides, et en tant que traducteur, rédacteur et éditeur de littérature scientifique. À partir de 1996, il a également exercé comme consultant comptable et fiscal pour une société privée. Poursuivant sa carrière au sein d’institutions gouvernementales lituaniennes, il a occupé les fonctions de vice-ministre au ministère de la sécurité sociale et du travail (2003-2004), de vice-ministre au ministère de la santé (2004-2006) et de vice-ministre au ministère des finances (2006-2007). De mi-2007 à fin 2008, M. Šadžius a été ministre des finances de la République de Lituanie. De 2009 à 2012, il a été maître de conférences (en finances publiques) à l’université lituanienne des sciences de l’éducation et collaborateur d’une maison d’édition universitaire. De décembre 2012 à juin 2016, M. Šadžius a de nouveau été ministre des finances de la République de Lituanie et, à ce titre, a présidé le Conseil Ecofin au second semestre de 2013. Au cours de son mandat de ministre des finances, la Lituanie a adopté l’euro et est devenue, le 1er janvier 2015, le 19e État membre de la zone euro. Du 16 juin 2016 au 15 novembre 2022, M. Šadžius a été membre de la Cour des comptes européenne. Il a été affecté à la Chambre IV «Réglementation des marchés et économie concurrentielle». Il a notamment été responsable de plusieurs audits de la Cour en lien avec l’union des marchés des capitaux, le mécanisme de résolution unique et les audits annuels des agences de l’UE. En 2017, M. Šadžius a été nommé Membre chargé des relations institutionnelles de la Cour des comptes européenne.
  • 18.10.1977 - 20.12.1989

    Marcel MART

    Marcel MART

    Né à Esch-sur-Alzette le 10 mai 1927; docteur en droit; avocat au Barreau de Luxembourg (1953); premier rédacteur à l'agence Europe, agence internationale d'information (1955); porte-parole adjoint de la Haute autorité de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (1960). Chef du Bureau d'information des trois Communautés européennes à New York (1964); chef du service «Informations vers les pays tiers» à la Commission de la Communauté économique européenne (1967); ministre de l'économie nationale, des classes moyennes, du tourisme, des transports et de l'énergie du gouvernement luxembourgeois (1969); membre de la Cour des comptes européenne du 18 octobre 1977 au 20 décembre 1989: Président (1984-1989); décédé le 15 novembre 2019.
  • 21.12.1989 - 31.12.1995

    Maurice THOSS

    Maurice THOSS

    Né à Pétange le 19 juillet 1939; titulaire du diplôme de traducteur (1964) et d'une licence ès science politique à l'Université de Genève; secrétaire parlementaire à la Chambre des députés luxembourgeoise (1966). Secrétaire d'État au travail et à l'immigration du gouvernement de M. Gaston Thorn (1974); député, membre des assemblées parlementaires du Conseil de l'Europe, de l'UEO et du Benelux; conseiller communal; président des commissions des finances et des travaux publics (1979); président du groupe socialiste de la Chambre des députés; président de la commission de l'économie; vice-président de la commission des finances (1984); membre de la Cour des comptes européenne du 21 décembre 1989 au 31 décembre 1995; décédé le 9 novembre 2003.
  • 01.01.1996 - 31.12.2007

    François COLLING

    François COLLING

    Né à Esch-sur-Alzette le 5 mars 1940; ingénieur diplômé en électronique de l'École polytechnique fédérale de Zurich, Suisse; exerce son activité au bureau central de mesures nucléaires à Geel (Belgique) (1965). Remplit ses fonctions au sein du groupe sidérurgique ARBED (Luxembourg) dans des activités de contrôle de processus par ordinateur et développement d'applications informatiques (1975); député au Parlement luxembourgeois (1979), réélu en 1984, 1989 et 1994; président du groupe parlementaire du Parti chrétien-social (PCS) de 1985 à 1995 ainsi que président de la commission des finances et du budget; président de la commission de la recherche et de l'éducation, initiateur et rapporteur d'un débat d'orientation sur une loi portant création de centres de recherche publics ainsi que de la réforme du Centre universitaire de Luxembourg et de l'Institut supérieur de technologie de Luxembourg; auteur d'une proposition de loi relative à la réforme de la Chambre des comptes luxembourgeoise; membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 1996 au 31 décembre 2007: responsable de l'audit dans le domaine «FEOGA-Orientation, recherche, énergies et politiques nouvelles» (1996); chargé de l'audit dans le domaine «Politiques internes et recherche (y compris JET et Centre commun de recherche)» couvrant l'éducation, la formation professionnelle, l'environnement, le transport, la culture, la protection des consommateurs ainsi que la recherche (1998); membre affecté au groupe d'audit II «Politiques structurelles, transport, recherche et énergie»; doyen (2004).
  • 01.01.2008 - 31.12.2019

    Henri GRETHEN

    Henri GRETHEN

    Né à Esch-sur-Alzette le 16 juillet 1950; secrétaire général du parti démocratique luxembourgeois entre 1981 et 1990, puis de 1994 à 2004. Ministre de l'économie et ministre des transports de 1999 à 2004. Occupe brièvement la charge de ministre de la fonction publique en 2004. Henri GRETHEN exerce différentes fonctions au sein de la Confédération luxembourgeoise du commerce de 1976 à 1989 et en est nommé secrétaire général en 1981. Membre de la Chambre des députés de 1984 à 1999, puis de 2004 à 2008, il fait partie de la commission des finances et du budget de 1990 à 1999, avant d'être nommé président de la commission du contrôle de l'exécution budgétaire. Il est vice-président de la Chambre des députés en 1998 et 1999, ainsi qu'en 2006 et 2007. En sa qualité de député, Henri GRETHEN est chargé de l'élaboration de la loi de 1999 instituant et réglementant la Cour des comptes luxembourgeoise ainsi que de sa révision en 2007 et présente les deux propositions correspondantes à la Chambre des députés en tant que rapporteur. Conséquence directe de cette loi, une Cour des comptes indépendante a été créée au Luxembourg afin d'examiner la légalité et la régularité des recettes et des dépenses de l'État, ainsi que la gestion des fonds publics. Henri GRETHEN est nommé membre de la Cour des comptes européenne le 1er janvier 2008. Du 1er janvier 2008 au 1er juin 2010, il fait partie du groupe d'audit II «Politiques structurelles, transport, recherche et énergie», ainsi que du comité administratif. Le 1er juin 2010, à la suite de la réorganisation de la Cour, Henri GRETHEN devient membre de la Chambre II «Politiques structurelles, transports et énergie» et membre suppléant du comité administratif. D'octobre 2013 à septembre 2016, il est doyen de la Chambre II et, à ce titre, membre titulaire du comité administratif.
  • 07.05.2004 - 06.05.2010

    Gejza Zsolt HALÁSZ

    Gejza Zsolt HALÁSZ

    Né à Budapest en 1947; diplômé en finances de l'Université Karl Marx des sciences économiques de Budapest; participe à des cours dans le domaine des relations économiques internationales à l'Institut post-universitaire de cette université et au programme international de bourses d'études d'audit mis en place par le General Accounting Office (l'Office général de comptabilité) des États-Unis. Administrateur adjoint puis chef de service à l'Office central des statistiques de Hongrie, responsable des relations internationales, de la programmation et des rapports, ainsi que de la coordination de la collecte des données; chef de cabinet du président (1970); chef de mission d'audit à la commission de contrôle gouvernementale des institutions financières et des finances publiques (1984); directeur général adjoint puis directeur général de l'audit à l'institution supérieure de contrôle de Hongrie (ÁllamiSzámvevőszék), responsable de l'audit de sociétés d'État, des fonds sociaux, de sécurité sociale et de privatisation, de grands projets d'investissement, de l'aide extérieure, y compris les fonds de préadhésion de l'Union européenne, du patrimoine de l'État, des finances des partis politiques et des organismes à but non lucratif; responsable des relations internationales, chargé notamment de l'organisation du XVIIIe congrès de l'Organisation internationale des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (Intosai) (1990); coordinateur principal et responsable d'un groupe de travail interministériel pour le contrôle financier, sous l'égide de la commission interministérielle de l'intégration européenne et du ministère des affaires étrangères; membre de l'Association hongroise des auditeurs (1996); membre de la Cour des comptes européenne du 7 mai 2004 au 6 mai 2010: membre du groupe d'audit I «Conservation et gestion des ressources naturelles»; doyen (2009); membre du groupe CEAD «Coordination, communication, évaluation, assurance et développement»; membre suppléant du comité administratif de la Cour (2006).
  • 07.05.2010 - 31.08.2017

    Szabolcs FAZAKAS

    Szabolcs FAZAKAS

    Né à Budapest en 1947; diplômé d'économie en 1971 et titre de docteur en 1973 à l'université d'économie de Budapest; ministère du commerce extérieur (1973-1989); ministre adjoint, directeur du Secrétariat aux relations économiques internationales (1989-1990). Représentant général de la Hongrie, industries d'État autrichiennes (1990-1995); secrétaire d'État adjoint, ministère de l'industrie et du commerce (1995-1996); ambassadeur de Hongrie à Bonn en 1996; ministre de l'industrie, de l'énergie, du commerce et du tourisme (1996-1998); représentant hongrois du groupe DaimlerChrysler Corp. (1998-2002); membre du groupe national hongrois de l'UIP (2002-2004); membre du Parlement européen de 2004 à 2009: président de la Cocobu (2004-2006); questeur, membre du Bureau du PE (2006-2009); membre de la COBU, de la Cocobu, de la délégation à la commission parlementaire mixte UE-Croatie; Premier vice-président du Forum européen de l'énergie; président ou membre du conseil d'administration de plusieurs organisations civiles (Hongrie en Europe, Économie, Dialogue européen, Conseil hongrois du Mouvement européen, Association hongroise des importateurs de voitures); se voit décerner la croix de commandeur avec l'étoile de l'ordre du mérite de la République de Hongrie, la croix avec ruban du mérite d'honneur autrichien ainsi que la croix d'or du mérite d'honneur allemand; membre de la Cour des comptes européenne du 7 mai 2010 au 31 août 2017: membre de la Chambre II «Politiques structurelles, transports et énergie» (2010-2012); membre de la Chambre III «Relations extérieures» (2012) et membre suppléant du comité administratif. Décédé le 31 mars 2020.
  • 07.05.2004 - 06.05.2010

    Josef BONNICI

    Josef BONNICI

    Né à Birzebbuga le 15 avril 1953; titulaire d'une maîtrise et d'un doctorat d'État ès lettres de la Simon Fraser University au Canada; docteur ès lettres Honoris Causa de la Rikkyo University au Japon et titulaire d'une licence en économie (avec mention) de l'Université de Malte; professeur d'économie; maître de conférences à la Deakin University en Australie de 1980 à 1988, puis à l'Université de Malte de 1988 à 2003. Conseiller économique auprès du Premier ministre de Malte dans le domaine de la politique économique, chargé notamment de la réforme de l'impôt sur le revenu (1988); secrétaire d'État auprès du ministre des finances – ses principales activités concernent la politique économique (1994); ministre des services économiques, responsable notamment de la politique de développement économique, de l'Office national de statistiques, de la politique de la concurrence et des investissements publics, plus particulièrement chargé des compagnies d'électricité, de distribution d'eau et de télécommunications, de la compagnie nationale d'aviation, des chantiers navals de Malte (Malta Shipyards), de l'aéroport international de Malte et du port franc (1995); membre de la commission des comptes publics, de la commission des affaires extérieures et européennes et de la commission parlementaire mixte Malte-UE; représente également Malte à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (1992); membre de la Chambre des représentants de Malte en 1992, puis en 1996, 1998 et 2003; observateur au Parlement européen, où il participe aux réunions de la commission économique et monétaire ainsi qu'à celles de la commission de la politique régionale, des transports et du tourisme (2003); membre de la Cour des comptes européenne du 7 mai 2004 au 6 mai 2010: affecté au groupe d'audit II «Politiques structurelles, transport, recherche et énergie» (2004); membre responsable de la déclaration d'assurance (DAS) de la Cour au sein du groupe CEAD «Coordination, communication, évaluation, assurance, développement» (2006); doyen du groupe CEAD (2008); gouverneur de la Banque centrale de Malte au 1er juillet 2011.
  • 07.05.2010 - 30.09.2016

    Louis GALEA

    Louis GALEA

    Né à Mqabba le 2 janvier 1948; études de droit à l'Université de Malte; avocat de profession; chargé de cours de droit social et de droit du travail au département de droit public de l'Université de Malte (1999); se voit décerner des distinctions par le Royaume d'Espagne ainsi que par la République française, la République de Bulgarie et la République de Chypre. Élu à la Chambre des représentants maltaise (1976); secrétaire général du Parti nationaliste (1977); ministre du développement social, responsable notamment de la santé et de l'éducation, de l'emploi et des affaires intérieures, y compris la sécurité nationale et les installations pénitentiaires, de la culture, des arts et des questions relatives à la femme, à la famille, aux enfants et aux personnes ayant des besoins spécifiques (1987); au cours des négociations en vue de l'adhésion de Malte à l'UE, copréside la commission parlementaire mixte Malte-UE (1998); député élu à l'unanimité, occupe la fonction de président (Speaker) de la Chambre des représentants (2008); soutient l'action de différentes commissions parlementaires, notamment la commission des comptes publics, ainsi que de la Cour des comptes nationale et du Médiateur; membre de la Cour des comptes européenne du 7 mai 2010 au 30 septembre 2016: affecté à la Chambre IV responsable de l’élaboration des rapports annuels et spéciaux concernant l’audit financier et l’audit de la performance dans différents domaines politiques budgétaires de l’UE – recettes, dépenses de fonctionnement des institutions et organes de l'UE, recherche et politiques internes, et gouvernance financière et économique; membre rapporteur de la Cour pour les dépenses de fonctionnement des institutions et des Écoles européennes (2010); membre du comité administratif; membre rapporteur pour les agences de l'UE et les entreprises communes; doyen de la Chambre IV (2012).
  • 01.10.2016 – 30.09.2022

    Leo

    Leo BRINCAT

    Né le 26 septembre 1949 à Cospicua. Diplômé du Chartered Institute of Bankers de Londres en qualité de membre associé (titre d'«Associate»), puis élu membre émérite (titre de «Fellow») du même institut, devenu l'Institute of Financial Services. Salarié chez Barclays Bank DCO, Mid-Med Bank Ltd et HSBC Bank Malta plc (1966-2006). Directeur du service de la recherche, département de la stratégie chez HSBC Bank Malta plc (1998-2006). Consultant en gestion sur les contrôles financiers internes et le respect de la législation (2007- 2013). Secrétaire international du parti travailliste maltais et représentant dudit parti au sein de l'Internationale socialiste (1982-1997). Élu au parlement maltais en 1982. Secrétaire parlementaire au sein du cabinet du Premier ministre (1986-1987). Membre de la commission parlementaire mixte Malte-UE de préadhésion (1992-2004). Membre de la commission des comptes publics (1995-1996). Ministre du commerce (1996- 1997); ministre des finances et du commerce (1997-1998). Président de la commission des comptes publics (1998-2003); Président de la commission des comptes de l'Office national d'audit (1999-2003). Membre de la commission des affaires étrangères et européennes (2003-2013); membre de la commission sur l'environnement et le développement (2010-2013). Ministre du développement durable, de l'environnement et du changement climatique (2013- 2016). Membre de la Cour des comptes européenne, du 1er octobre 2016 au 30 septembre 2022. Titulaire d'une distinction honorifique décernée par le conseil local de Saint Julian's en reconnaissance des services rendus à la communauté en 2019.
  • 18.10.1977 - 31.12.1995

    André MIDDELHOEK

    André MIDDELHOEK

    Né à Voorburg le 13 décembre 1931; diplômé en sciences économiques de l'Université d'Amsterdam (1957); membre du Bureau central de planification économique du gouvernement néerlandais (1958); directeur adjoint du Bureau central de planification économique (1966). Chargé de cours à l'Institut international de hautes études de sciences sociales (1960); directeur général du budget de l'État, ministère des finances; membre/vice-président du Comité de politique économique des Communautés européennes (1969); membre de la Cour des comptes européenne du 18 octobre 1977 au 31 décembre 1995: contrôle des dépenses dans le domaine de l'énergie, de la recherche et de l'investissement (1977); méthodes de travail et formation professionnelle; rapporteur général pour le rapport annuel (1981); Fonds européen de développement régional, Fonds européen d'orientation et de garantie agricole, section «orientation»; programmes intégrés méditerranéens; coordination des Fonds structurels; Président (1993-1995).
  • 01.01.1996 - 31.12.2010

    Maarten ENGWIRDA

    Maarten ENGWIRDA

    Né à Tilburg le 2 juin 1943; maîtrise de droit à l'Université d'État de Groningue; 3e cycle en relations internationales à La Haye; conseiller à la direction de la coopération financière et économique au développement au ministère des affaires étrangères (1968); membre du Parlement néerlandais (1970); député au Parlement européen (1971). Conseiller à l'Agence internationale de l'énergie (1975); membre du Parlement néerlandais; vice-président, trésorier et chef de groupe du parti «Democraten 66»; membre de plusieurs commissions d'enquête parlementaires et président de la commission du contrôle budgétaire; membre suppléant de l'Assemblée de l'Atlantique Nord et rapporteur général de la commission économique de cette Assemblée (1977); membre du Collège de la Cour des comptes néerlandaise, rapporteur pour les audits relatifs aux fonds communautaires et président du groupe de travail de l'Intosai sur les audits dans le domaine de l'environnement (1990); membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 1996 au 31 décembre 2010: responsable de l'audit financier, des dépenses directes, des questions d'ordre général et de l'analyse de risques dans le cadre du FEOGA-Garantie (1996); responsable de l'audit des dépenses budgétaires communautaires relatives aux pays d'Europe centrale et orientale et à la Communauté des États indépendants (2000); responsable du groupe d'audit III «Actions extérieures» (2004); doyen de ce groupe (2006); membre de la Chambre III «Actions extérieures» (2010) et président du groupe de travail de l'Intosai sur l'obligation de rendre compte et le contrôle des aides en cas de catastrophes (2010); membre de la Chambre CEAD «Coordination, évaluation, assurance et développement» et membre suppléant du comité administratif.
  • 01.01.2011 - 31.12.2013

    Gijs DE VRIES

    Gijs DE VRIES

    Né à New York le 22 février 1956; diplômé en droit et en sciences politiques de Université de Leyde (1981); université d'été postdoctorale, Institut universitaire européen de Florence (1981); assistant universitaire au département des sciences politiques, faculté de droit, Université de Leyde (1981). Membre du Parlement européen (1984); Georgetown Leadership Seminar, School of Foreign Service, Université de Georgetown, Washington DC (1993); président du groupe libéral et démocratique au Parlement européen (1994); secrétaire d'État aux affaires intérieures et aux relations avec le Royaume (1998); membre de la Deuxième Chambre; représentant du gouvernement néerlandais à la Convention sur l'avenir de l'Union européenne (Convention européenne) (2002); Ambassadeur en service spécial (2004); coordinateur de la lutte antiterroriste de l'Union européenne (2004); maître de recherches à l'Institut néerlandais pour les relations internationales (Institut Clingendael) (2007); vice-président de la Cour des comptes des Pays-Bas (2008); membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 2011 au 31 décembre 2013; membre de la Chambre III «Actions extérieures»; membre suppléant du comité administratif (2011); membre représentant la Chambre III au sein de la Chambre CEAD (2012); président du groupe de travail de l'Intosai sur l'obligation de rendre compte et le contrôle des aides en cas de catastrophes (2010).
  • 01.01.2014 - 14.04.2022

    Alex Brenninkmeijer

    Alex BRENNINKMEIJER

    Né le 29 juin 1951 à Amsterdam. Diplôme en droit de l'université de Groningue; doctorat de l'Université de Tilburg pour une thèse sur l'accès à la justice et l'importance de l'indépendance du pouvoir judiciaire dans un État de droit (1987). Professeur de droit à l'Université Radboud (1976-1980), à l'Université de Tilburg (1980-1984) et à l'Université d'Amsterdam (1992-1996). Professeur et doyen de la faculté de droit à l'Université de Leyde (1996-2005). Professeur honoraire de droit à l'Université d'Utrecht (2014-2022). Vice-président du tribunal administratif d'Arnhem (1984-1988). Juge et vice-président à la Haute Cour administrative (cour d'appel dans les affaires concernant la fonction publique et la sécurité sociale) (1988-2002). Juge auprès de la chambre fiscale de la Cour d'appel de Bois-le-Duc (1999-2005). Médiateur national des Pays-Bas (2005-2017); mène de vastes travaux d'analyse systémique du fonctionnement de l'administration publique néerlandaise. Président du conseil d'administration européen de l'Institut international de l'Ombudsman (IIO) et membre du conseil d'administration mondial de l'IIO. Commandeur de l'ordre d'Orange-Nassau. Entre à la Cour des comptes européenne en tant que Membre au sein de la Chambre IV – Réglementation des marchés et économie concurrentielle (2014). Membre de l'instance spécialisée en matière d'irrégularités financières (2014-2016); membre du comité de rédaction du Journal de la Cour (2014-2016); parrain des «Clear Language Awards» de la Cour (2014-2021); membre et président du groupe de travail de la Cour en charge de la stratégie (2016-2017 et 2018-2020); membre du comité de pilotage numérique (2019-2021); membre du comité administratif (2019-2021); doyen de la Chambre IV (2019-2021). Décédé le 14 avril 2022.
  • 01.03.1995 - 31.03.2011

    Hubert WEBER

    Hubert WEBER

    Né à Vienne le 29 décembre 1939; Docteur en droit de l'Université de Vienne; administration autrichienne du marché de l'emploi puis directeur-adjoint au ministère des affaires sociales (1959); auditeur à la Cour des comptes autrichienne; activités de contrôle dans le domaine de la Chancellerie, du ministère des affaires étrangères et du ministère de la justice (1970). Chef de cabinet du président de la Cour des comptes et de l'Intosai (1975); chef de la division du personnel (organisation, affaires budgétaires et de personnel, formation) (1981); directeur général de la section de contrôle des entreprises publiques, chargé du suivi des affaires internationales, en particulier dans les domaines de l'Intosai et de ses organisations régionales (Afrosai, Arabosai, Asosai, Eurosai, Olacefs et Spasai), et des intérêts du contrôle financier dans des projets des Nations unies; membre de la Cour des comptes européenne du 1er mars 1995 au 31 mars 2011: responsable du secteur ADAR; Président (2005-2008).
  • 01.04.2011 - 28.02.2014

    Harald WÖGERBAUER

    Harald WÖGERBAUER

    Né à Vienne le 27 juillet 1953; études de droit et d'économie (1971); diplômes en droit (Magisterium et Doktorat); études de sciences politiques en France (1974); examens d'accès à la fonction publique fédérale dans le domaine juridique ainsi que dans celui du contrôle des comptes (1975). Agent de la Cour des comptes autrichienne (1974); auditeur à la Cour des comptes, chargé de la vérification des comptes des organismes de sécurité sociale autrichiens (1974); affectation au Parlement autrichien, puis au groupe parlementaire du Parti populaire autrichien (ÖVP); chargé notamment de la commission de la Cour des comptes, de la commission du travail et des affaires sociales, de la commission de la santé, de la commission des affaires étrangères, de la commission des sciences, de la commission des affaires économiques, de la commission des affaires constitutionnelles, de la commission de l'industrie et de la commission du médiateur; directeur politique du groupe parlementaire de l'ÖVP (1992); haut fonctionnaire (Ministerialrat) de la Cour des comptes (1995); haut fonctionnaire (Parlamentsrat) de la direction du Parlement (1999); membre de la Cour des comptes européenne du 1er avril 2011 au 28 février 2014: responsable de la Chambre I «Conservation et gestion des ressources naturelles»; responsable de la Chambre II «Politiques structurelles, transports et énergie» (2012).
  • 01.03.2014 - 31.07.2020

    Oskar HERICS

    Oskar HERICS

    Né à Schandorf, Autriche, le 16 février 1958; études de droit à l'Université de Vienne et maîtrise de droit (1982); stage consacré au travail judiciaire et juridique au Strafbezirksgericht (tribunal de district) de Vienne (1982); service militaire au sein de l'armée fédérale autrichienne (1982-1983); administration des postes et des télégraphes (audit) (1983). Auditeur au sein du département de l'énergie à la Cour des comptes autrichienne (1991); membre du service d'audit interne de la Cour des comptes autrichienne (1995-2001); auditeur en chef du département des transports et des chemins de fer à la Cour des comptes autrichienne (1996); auditeur en chef et chef adjoint du département de la recherche à la Cour des comptes autrichienne (1998); chef du département des banques et de la gestion de la dette à la Cour des comptes autrichienne (2003); expert représentant la Cour des comptes autrichienne au sein du comité de la dette publique (2006-2013); représentant de la Cour des comptes autrichienne au sein du comité permanent pour les états prévisionnels et les comptes des collectivités territoriales – comité VR (2007-2009); vice-président de la section 4 (finances et durabilité) à la Cour des comptes autrichienne (2008); président de la section 5 (finances et économie) à la Cour des comptes autrichienne (2011); membre de la Cour des comptes européenne du 1er mars 2014 au 31 juillet 2020: affecté à la Chambre II «Investissements en faveur de la cohésion, de la croissance et de l'inclusion»; membre du comité chargé du contrôle qualité de l'audit (2017-2019); membre et président du comité d'éthique (2016-2020).
  • 07.05.2004 - 06.05.2010

    Jacek UCZKIEWICZ

    Jacek UCZKIEWICZ

    Né à Nowa Ruda le 4 juillet 1950; titulaire d'une maîtrise et d'un doctorat de l'Université technique de Wrocław; membre du Parlement polonais. Il y est notamment rapporteur du projet de loi sur l'institution supérieure de contrôle de Pologne (Najwyższa Izba Kontroli), dont l'un des objectifs est d'aligner le système d'audit externe polonais sur les normes européennes et sur celles de l'Intosai. Délégué pour la Pologne auprès de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (1993); membre de la commission des questions économiques et du développement, ainsi que des missions d'observation du Conseil de l'Europe lors des élections dans l'ancienne République yougoslave de Macédoine et au Belarus (1994); Vice-président de l'Institution supérieure de contrôle de Pologne (Najwyższa Izba Kontroli); responsable de l'application de nouvelles méthodes d'audit et du renforcement de la coopération internationale, en particulier avec la Cour des comptes européenne et avec le programme SIGMA; participe également aux activités de l'Intosai, notamment au sein du groupe de travail sur le contrôle des privatisations. Il représente aussi l'institution supérieure de contrôle de Pologne au comité permanent de l'Intosai pour le contrôle informatique (1995); représente la Pologne au sein d'un groupe de travail sur la stratégie de lutte contre la corruption auprès de l'agence de la Banque mondiale à Varsovie (2000); inspecteur général de l'information financière (fonction correspondant à l'organisme d'État de lutte contre le blanchiment d'argent rattaché au ministère des finances); directeur du service des jeux de hasard au ministère des finances; chargé du financement des collectivités locales et de l'importante réforme en matière de finances publiques et de décentralisation administrative (2001); membre de la Cour des comptes européenne du 7 mai 2004 au 6 mai 2010; affecté au groupe d'audit III «Actions extérieures»; membre du groupe CEAD «Coordination, communication, évaluation, assurance et développement» (2006); membre suppléant du comité administratif de la Cour (2008).
  • 07.05.2010 - 06.05.2016

    Augustyn KUBIK

    Augustyn KUBIK

    Né à Rydułtowy en 1957; titulaire d'une maîtrise en socio-économie (département des sciences de l'industrie de l'institut d'économie de Katowice) (1976); rapporteur, contrôleur et auditeur d'entreprise de la mine de charbon de «Rydułtowy» à Rydułtowy (1980). Auditeur principal du consortium minier «Rybnicko-Jastrzębskie Gwarectwo Węglowe» à Jastrzębie Zdrój (1984); chef comptable à la mine «Borynia» à Jastrzębie Zdrój; spécialisation dans la filière «exploitation des gisements souterrains» (classe pré-universitaire («faculté des travailleurs») de l'école supérieure des techniques minières de Rybnik) (1986); directeur de la chambre fiscale de Katowice (1991); expert-comptable (1996); diplôme d'études de troisième cycle en droit fiscal européen (Université Copernic de Toruń) (2001); chef auditeur interne au ministère des finances (2002); conseiller fiscal; auditeur interne – certification délivrée par le ministère des finances (2003); conseiller général au ministère des finances (2006); auditeur interne certifié (CIA); conseiller du président de l'institution supérieure de contrôle de Pologne (Najwyższa Izba Kontroli) (NIK) (2007); sous-secrétaire d'État au ministère du développement régional; qualification d'auditeur dans le secteur public de l'ISC de Pologne (NIK) (2008); membre de la Cour des comptes européenne du 7 mai 2010 au 6 mai 2016; membre de la Chambre I «Conservation et gestion des ressources naturelles»; doyen de la Chambre I «Conservation et gestion des ressources naturelles»; membre du comité administratif (2015).
  • 07.05.2016 - 30.11.2019

    Janusz WOJCIECHOWSKI

    Janusz WOJCIECHOWSKI

    Né en 1954; maîtrise en droit, diplômé de l'Université de Łódź, département de droit et d'administration (1977). Juge au sein d'un tribunal régional, d'un tribunal de voïvodie et de la Cour d'appel de Pologne (de 1980 à 1993); délégué auprès de la Cour suprême de Pologne (de 1990 à 1991); membre du Conseil national de la magistrature de Pologne (de 1990 à 1993); juge au Tribunal d'État (de 1991 à 1993); membre de la Sejm, la chambre basse du Parlement polonais (de 1993 à 1995); président de l'institution supérieure de contrôle de Pologne - NIK (de 1995 à 2001); vice-président de la chambre basse du Parlement polonais (Sejm) (de 2001 à 2004); membre du Parlement européen (trois mandats, de 2004 à 2016); membre de l'intergroupe du Parlement européen sur le bien-être animal et la protection des animaux depuis son premier mandat en 2004, et président de l'intergroupe depuis 2014. Cinq fois auteur et coauteur de commentaires sur le code pénal polonais; auteur de plus d'une centaine d'articles et de publications consacrés au droit pénal parus dans diverses revues juridiques en Pologne, et auteur d'articles consacrés à des questions sociojuridiques. Membre de la Cour des comptes européenne du 7 mai 2016 au 30 novembre 2019, affecté à la Chambre I – Utilisation durable des ressources naturelles; membre du comité chargé du contrôle qualité de l'audit à partir du 14 juin 2018. Nommé commissaire européen à l'agriculture à compter du 1er décembre 2019 pour un mandat de cinq ans.
  • 27.01.1986 - 09.02.1994

    Carlos MORENO

    Carlos MORENO

    Né à Lisbonne le 30 mars 1941; titulaire d'une licence en droit à l'Université de Coimbra (1964); inspecteur technique à l'Inspection générale des crédits et assurances (1966); chargé de cours à l'Institut supérieur d'économie (1973). Auditeur juridique de la direction du service juridique à l'Inspection générale des crédits et assurances (1974); collaborateur technique au Cabinet du ministre des finances et du secrétaire d'État du Trésor et des finances (secteur «Banques et entreprises publiques») (1976); conseiller juridique au Secrétariat général du ministère des finances et du Plan; président de la commission de fiscalisation de la Banco NacionalUltramarino (1977); inspecteur supérieur à la Direction générale du Trésor; directeur général de la Cour des comptes du Portugal; rapporteur juridique du groupe de travail chargé de l'élaboration du projet pour le système d'appui aux investissements; membre de la commission de coordination des actions contre l'évasion et les fraudes fiscales (1980); membre de la Cour des comptes européenne du 27 janvier 1986 au 9 février 1994.
  • 10.02.1994 - 29.02.2000

    Armindo de Jesus de SOUSA RIBEIRO

    Armindo de Jesus de SOUSA RIBEIRO

    Né à Viana do Castelo le 9 mars 1948; diplômé en comptabilité de l'Institut supérieur de comptabilité et d'administration de Porto; diplômé en économie de l'Université de Porto; titulaire d'une maîtrise en gestion de l'université de Lisbonne; commissaire aux comptes (1979). Inspecteur général adjoint chargé de l'inspection des entreprises et des contrôles communautaires à l'Inspection générale des finances (1974); auditeur général au marché des valeurs mobilières puis directeur général au Cabinet d'analyse des financements de l'État et des entreprises publiques (1988); président du conseil d'administration de l'Institut financier pour l'appui au développement de l'agriculture et de la pêche (1990); président du département «Conseils, audit» à l'Inspection générale des finances (1992); membre de la Cour des comptes européenne du 10 février 1994 au 29 février 2000; responsable du secteur FEOGA-Garantie: organisations communes des marchés dans les secteurs des produits animaux et du sucre, politique commune de la pêche et de la mer, et actions dans le domaine vétérinaire; chargé du contrôle de la CECA, des activités d'emprunt-prêt et des activités bancaires (1996).
  • 01.03.2000 - 30.09.2016

    Vitor Manuel da SILVA CALDEIRA

    Vítor Manuel da SILVA CALDEIRA

    Né à Campo Maior le 2 janvier 1960; diplômé en droit, Universidade Clássica, Lisbonne, Portugal; titulaire du diplôme post-universitaire d'études européennes, Institut européen de la Faculté de droit, Universidade Clássica, Lisbonne, Portugal; enseigne à la faculté de droit de l'Universidade Clássica de Lisbonne (1983) et à l'Institut supérieur des nouvelles professions (1996). Membre de la Cour des comptes européenne du 1er mars 2000 au 30 septembre 2016: responsable de l'audit des activités bancaires de l'UE, y compris celles de la Banque centrale européenne, ainsi que de l'audit de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA), des Écoles européennes, des organismes décentralisés et de l'Agence d'approvisionnement d'Euratom (2000); responsable de la déclaration d'assurance de la Cour (DAS), domaines concernés: la fiabilité des comptes et la légalité et la régularité des opérations sous-jacentes dans les divers domaines des recettes et des dépenses du budget de l'UE, la réforme du système de contrôle interne de la Commission et la modernisation du système comptable de l'UE; membre rapporteur de l'avis de la Cour sur le modèle de contrôle unique (single audit) et la proposition relative à un cadre de contrôle interne de l'UE (2002); doyen du groupe d'audit de la Cour chargé de la coordination de l'audit financier, des méthodologies d'audit et du contrôle de la qualité (groupe CEAD); membre du comité administratif de la Cour (2005); responsable de la division Développement de l'audit et rapports (ADAR), notamment du contrôle de la qualité des rapports d'audit de la Cour et de la mise en œuvre des méthodologies d'audit (2006); rapporteur pour le manuel d'audit de la performance adopté par la Cour en 2007; Président (2008-2016); auditeur de l'Eurosai (2008); membre du comité directeur de l'Organisation des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (Eurosai) (2011); responsable de la supervision des travaux de la Cour, des relations avec les institutions de l'Union européenne, des relations avec les institutions supérieures de contrôle et les organisations internationales d'audit, ainsi que des affaires juridiques et de l'audit interne; supervise, au cours de son premier mandat, une réforme consistant à introduire un système de chambres, qui modifie la structure de la Cour ainsi que la prise de décision dans l'institution – cette réforme permet d'optimiser la gestion de la Cour, qui devient ainsi plus efficiente et capable d'utiliser ses ressources de la manière la plus efficace; dirige, au cours de son deuxième mandat, les auditeurs de l'UE à un moment où les avis de la Cour sur la législation financière en cours d'élaboration, de même que ses audits financiers et ses audits de la performance, prennent une importance accrue du fait de la crise financière et de la nécessité urgente de contribuer à garantir une meilleure gestion des fonds de l'UE; devient Président de la cour des comptes portugaise le 3 octobre 2016.
  • 01.10.2016 - 29.06.2021

    João FIGUEIREDO

    João FIGUEIREDO

    Né le 12 mai 1955 en Angola. Diplômé en droit de la Faculté de droit, Université de Lisbonne, Portugal (1978). Il a consacré sa longue carrière au service public, en se spécialisant dans les domaines de la déontologie et de l'éthique publiques, de l'efficience et de la légalité des actes d'administration publique, ainsi que de l'audit et du contrôle financiers. Il a été membre de la Cour des comptes européenne (2016-2021), juge à la Cour des comptes portugaise (Tribunal de Contas) (2008-2016), secrétaire d'État à l'administration publique auprès du Ministère des finances (2005-2008), auditeur principal auprès du Tribunal de Contas (2003-2005), et a occupé d'autres emplois de haut niveau dans différents ministères. Décédé le 29 juin 2021.
  • 01.01.2007 - 30.06.2013

    Ovidiu ISPIR

    Ovidiu ISPIR

    Né à Horodniceni en 1951; titulaire d'une licence en économie de l'Université Alexandru Ioan Cuza de Iasi, faculté d'études économiques; doctorat en comptabilité de l'Académie d'études économiques, faculté de comptabilité et systèmes d'information de gestion, à Bucarest. Économiste à l'OJT (bureau de voyages régional) de Prahova, Sinaia (1974); économiste, chef de service, chef de département et vice-directeur général chargé des questions économiques et financières de l'office de tourisme pour les jeunes (BTT) à Bucarest (1979); vice-président chargé des questions économiques et financières pour la société Group Management SA (1994); conseiller du ministre des finances roumain (1997); conseiller-maître à la Cour des comptes roumaine à Bucarest: coordonne les activités de plusieurs divisions d'audit chargées de l'audit de la comptabilité générale annuelle relative à l'exécution du budget national, de l'audit de la comptabilité générale annuelle relative à l'exécution de la dette publique roumaine et de l'audit de la comptabilité générale relative à l'exécution des budgets des autorités publiques locales; également responsable de l'audit des fonds de préadhésion octroyés à la Roumanie (ISPA et Sapard) (1999); expert au sein du groupe parlementaire de la Chambre des députés qui a élaboré, en mars 2005, des propositions de loi relatives à l'amélioration de la loi sur la Cour des comptes roumaine; membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 2007 au 30 juin 2013: affecté au groupe d'audit II «Politiques structurelles, transport, recherche et énergie»; membre de la Chambre II «Politiques structurelles, transports et énergie» et membre suppléant de la Chambre CEAD «Coordination, évaluation, assurance et développement» (2010).
  • 01.07.2013 - 30.06.2019

    George PUFAN

    George PUFAN

    Né à Bucarest en 1958. Études en génie civil à l'université de Bucarest (diplôme d'ingénieur obtenu en 1984); diplôme du Collège national de défense (obtenu en 1999); master en relations internationales et intégration européenne à l'École nationale des études politiques et administratives (diplôme obtenu en 2005); spécialisation post-universitaire dans le domaine des pratiques des relations internationales et des études euro-atlantiques (diplôme obtenu en 2007); licence de la faculté de sciences économiques et comptabilité de l'Université Danubius à Galati (diplôme obtenu en 2011). Ingénieur au sein d'une entreprise spécialisée dans la céramique fine et le verre (jusqu'en 1992); responsable de chantier pour le holding de construction Carpati (jusqu'en 1994); directeur à la Cour des comptes de Roumanie (jusqu'en 2000); conseiller du maire à la mairie de Bucarest, secteur 1 (jusqu'en 2002); secrétaire général de la Cour des comptes de Roumanie (jusqu'en 2013). 1er juillet 2013 – Nomination en tant que Membre de la Cour des comptes européenne; affectation à la Chambre IV (Recettes, recherche et politiques internes, et institutions et organes de l'Union européenne).
  • 07.05.2004 – 06.05.2010

    Vojko Anton ANTONČIČ

    Vojko Anton ANTONČIČ

    Né à Temnica en 1946; diplômé en sciences sociales de l'Université de Ljubljana, Slovénie; titulaire d'un doctorat en sciences sociales de l'Université de Zagreb, Croatie; directeur de l'Institut des sciences sociales de l'Université de Ljubljana, comportant plusieurs départements de recherche scientifique, et au sein duquel sont menées des recherches tant fondamentales qu'appliquées dans le domaine social (1991). Premier Président de l'institution supérieure de contrôle (ISC) de la République de Slovénie (Računsko sodišče) (1994); élabore une nouvelle réglementation en matière d'audit (2001); membre du comité directeur de l'Eurosai (1999); membre de la Cour des comptes européenne du 7 mai 2004 au 6 mai 2010: membre du groupe d'audit II «Politiques structurelles, transport, recherche et énergie»; membre du groupe CEAD «Coordination, communication, évaluation, assurance et développement» (2006); membre suppléant du comité administratif de la Cour.
  • 07.05.2010 - 06.05.2016

    Milan Martin CVIKL

    Milan Martin CVIKL

    Né à Velenje le 19 mai 1959; diplômé en économie (1983); titulaire d'un master de la faculté d'économie de l'Université de Ljubljana (1990); analyste, analyste principal puis assistant du directeur au sein de la Banque centrale slovène (Banka Slovenije) (1983). Économiste au sein de la Banque mondiale à Washington DC, États-Unis d'Amérique (1991); économiste détaché par la Banque mondiale en Slovénie (1997); Secrétaire national du budget et des finances publiques au ministère des finances, chargé de l'introduction des réformes des finances publiques en Slovénie en vue de l'adhésion de la Slovénie à l'Union européenne (1998); directeur exécutif et directeur financier au sein de la Nova Ljubljanska Banka dd, Ljubljana (2000); ministre sans portefeuille chargé des affaires européennes (2004); député de l'Assemblée nationale de la République de Slovénie et président de la commission parlementaire chargée du contrôle des finances publiques (2004); secrétaire général du gouvernement slovène (2008); membre de la Cour des comptes européenne du 7 mai 2010 au 6 mai 2016: membre de la Chambre IV «Recettes, recherche et politiques internes, et institutions et organes de l'Union européenne»; membre représentant la Chambre IV au sein de la Chambre CEAD (2012); doyen de la Chambre IV (2014).
  • 07.05.2016 - 06.05.2022

    Samo JEREB

    Samo JEREB

    Né à Ljubljana le 24 février 1972; diplômé en économie de l’école d’économie et de commerce de l’université de Ljubljana (1995); contrôleur externe, consultant et contrôleur externe légal à LM Veritas d.o.o., à Ljubljana (1995-2004); contrôleur suprême de l’État à l’institution supérieure de contrôle de la République de Slovénie (2004-2013); responsable des audits des privatisations, des services publics, des fonds et organismes publics, ainsi que des audits environnementaux; vice-président de l’institution supérieure de contrôle de la République de Slovénie (2013-2016); membre de la Cour des comptes européenne du 7 mai 2016 au 6 mai 2022: membre de la Chambre I «Utilisation durable des ressources naturelles», dont il a été le doyen (2020-2022); membre du comité administratif (2020-2022); membre du comité d’audit interne (2017-2020), dont il a été le président (2018-2020); membre du comité chargé du contrôle qualité de l’audit (2016-2018).
  • 07.05.2004 - 06.05.2010

    Július MOLNÁR

    Július MOLNÁR

    Né à Vranov en 1945; titulaire d'une maîtrise en sciences, Université Comenius à Bratislava, faculté de lettres; responsable des relations internationales entre des universités slovaques et d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine au ministère de l'éducation de la République slovaque; secrétaire du comité d'amitié pour la coopération avec les organisations d'étudiants étrangers au sein des universités slovaques (1969). Fonctionnaire au comité central de l'Union slovaque des combattants antifascistes (1974); administrateur responsable des relations avec des organisations intergouvernementales (spécialisées) (OMS, OIT et Unesco) au ministère de l'éducation; membre de délégations tchécoslovaques; participe aux négociations bilatérales et multilatérales avec l'Unesco et plusieurs ministères des affaires étrangères et de l'éducation (1978); directeur général de l'Institut de préparation linguistique et théorique des étudiants étrangers, chargé de la gestion, du budget, des programmes pédagogiques, du recrutement d'étudiants étrangers et de l'audit interne; chef du département « Études supérieures et relations extérieures » de l'Académie Istropolitana à Bratislava (1991); directeur général du centre des relations internationales du ministère de l'éducation (1999); directeur du département de la coopération européenne et des relations internationales de l'institution supérieure de contrôle de Slovaquie, chargé des relations internationales dans le domaine de l'audit et de la coopération avec des organismes internationaux (Intosai, Eurosai, Nasact, Aiscuf ainsi qu'avec la Cour des comptes européenne). En tant que représentant de l'institution supérieure de contrôle de Slovaquie, il participe à la commission de travail du Conseil ministériel sur l'intégration européenne du gouvernement slovaque et coordonne le département «Acquis communautaire» dans le cadre du processus d'adhésion à l'UE (1997-1999 puis 2001-2004);membre de la Cour des comptes européenne du 7 mai 2004 au 6 mai 2010, affecté au groupe d'audit I «Conservation et gestion des ressources naturelles».
  • 07.05.2010 - 15.10.2023

    Ladislav BALKO

    Ladislav BALKO

    Né en 1954 à Slepčany (Slovaquie), M. Balko est titulaire d’un doctorat en droit et possède le titre de maître de conférences en droit financier et commercial. D’abord journaliste à la radio tchécoslovaque (1980-1990), il est ensuite devenu juriste principal à la direction des douanes de la République slovaque (1990-1991). Par la suite, il a occupé divers postes de direction, notamment ceux de directeur général adjoint de la plus grande banque commerciale slovaque, la Všeobecná úverová banka (1991-1999), de vice-gouverneur et membre du conseil d’administration de la Banque d’import-export de la République slovaque (2001-2004), de président-directeur général de l’Office public slovaque d’investissement et de développement des échanges commerciaux, ou SARIO (2004-2006), et de vice-président du conseil d’administration de la Banque publique slovaque de garantie et de développement, ou SZRB (2006-2010). Maître de conférences, puis directeur du département de droit financier à la faculté de droit de l’Université Comenius de Bratislava, M. Balko a été nommé membre de la Cour des comptes européenne le 7 mai 2010. Jusqu’au 30 janvier 2014, M. Balko a été membre de la Chambre IV, où il était responsable de l’audit DAS et de l’audit de la performance (recherche et autres politiques internes). Il a été le membre suppléant représentant la Chambre IV au sein de la Chambre CEAD à partir d’avril 2012, et au sein du comité administratif à partir du 1er février 2013. M. Balko a également présidé le comité d’audit interne du 24 avril 2013 au 28 février 2014, comité dont il était membre depuis le 12 février 2012. En février 2014, il a été nommé membre de la Chambre II («Politiques structurelles, transports et énergie»). Il est devenu rapporteur pour le chapitre 6 du rapport annuel «Cohésion économique, sociale et territoriale». Responsable de l’audit DAS ainsi que de plusieurs audits de la performance dans ce domaine, il représentait en outre la Chambre II au sein de la Chambre CEAD et du comité chargé du contrôle qualité de l’audit. De 2019 à 2022, il a fait partie du groupe consultatif en matière de prospective. En janvier 2022, il a été nommé membre de la Chambre V «Financement et administration de l’Union».
  • 01.03.1995 - 28.02.2006

    Aunus SALMI

    Aunus SALMI

    Né à Kiuruvesi le 22 février 1942; titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de l'École des Hautes études commerciales d'Helsinki (1967); expert-comptable (1976); chef de projet, Otto Wuorio Oy, France (1967); chef de l'export, Asko SA, Belgique (1970). Secrétaire commercial Ambassade de Finlande à Bruxelles (1971); associé SVH/Coopers & Lybrand Helsinki (1973-1995); membre de la Cour des comptes européenne du 1er mars 1995 au 28 février 2006: responsable du secteur «CECA, prêts-emprunts, activités bancaires» (1995); audit des dépenses de fonctionnement des institutions de l'UE, de l'Office des publications, des bureaux extérieurs et délégations, des Écoles européennes, des organes satellites (sauf Centre de Thessalonique et Fondation de Dublin) ainsi que des subventions; Conseil de la Banque européenne de développement; expert-comptable indépendant (2006). Décédé le 23 août 2023.
  • 01.03.2006 - 29.02.2012

    Olavi ALA-NISSILÄ

    Olavi ALA-NISSILÄ

    Né à Loimaa le 2 août 1949; titulaire d'une maîtrise en sciences économiques; expert-comptable agréé par la Chambre de commerce centrale; expérience de 30 ans dans le domaine de la gestion et du contrôle des finances publiques et privées; enseigne la comptabilité et le droit à l'École de commerce de Loimaa (1974) et à l'École supérieure de commerce de Turku (1989). Associé dans un cabinet d'audit agréé de 1995 à 2005, en qualité de commissaire aux comptes à temps partiel; membre du Parlement finlandais (1991) ‒ nombreux domaines d'activité parlementaire; président de la commission des finances (commission des budgets et du contrôle budgétaire), membre de la sous-commission des impôts et de la sous-commission des transports et membre de la Conférence des présidents (2003); vérificateur aux comptes de la Banque de Finlande et Président du collège des vérificateurs aux comptes; inspecteur des finances suppléant (1992); membre du Conseil des délégués parlementaires à la Banque de Finlande (1993); second membre suppléant de la Délégation parlementaire restreinte à la Banque de Finlande en 1993, puis premier suppléant (1993); président du Conseil des délégués parlementaires à la Banque de Finlande ainsi que du Comité consultatif de l'Office de contrôle des finances publiques. Il est également membre du Comité de surveillance de la Banque d'investissement des pays nordiques (2003); membre du Conseil d'administration du Fonds national finlandais pour la recherche et le développement (1993), dont il devient président (2003); membre du Conseil municipal de Loimaa (1982), dont il devient président (2000); membre de la Cour des comptes européenne du 1er mars 2006 au 28 février 2012: responsable du groupe d'audit I «Conservation et gestion des ressources naturelles» et du groupe CEAD «Coordination, communication, évaluation et développement» (2006); membre de la Chambre I «Conservation et gestion des ressources naturelles» et membre suppléant du comité administratif (2010). Associé et président du conseil d'administration, BDO Ltd (2012); conseiller principal, BDO Ltd Suomi.
  • 01.03.2012 - 28.02.2018

    Ville ITÄLÄ

    Ville ITÄLÄ

    Né le 10 mai 1959 à Luumäki; maîtrise en droit (1989); «Varatuomari» (Magistrat) (1991); examen donnant accès à la profession d’avocat en 1995. Député au Parlement européen (2004-2012): vice-président du groupe du Parti populaire européen (Démocrates-Chrétiens) et des Démocrates européens (2004-2006). Membre de la commission des budgets (2004-2009); coordinateur adjoint et membre de la commission du contrôle budgétaire (2009-2012); membre de la commission des transports et du tourisme ainsi que membre suppléant de la commission de l’agriculture et du développement rural. Au sein du parlement finlandais: président de la Grande Commission (2003-2004); auditeur de la Banque de Finlande (1996-2000); membre de la commission des affaires constitutionnelles (1995-2000), dont il a été président de 1996 à 2000; membre de la commission des transports (1995-1996). Au sein du gouvernement finlandais: ministre de l’intérieur (gouvernement Lipponen II) de 2000 à 2003; président du Parti de la coalition nationale (2001-2004). Grand électeur du Président de la Finlande (1988); président du bureau exécutif de la ville de Turku de 1993 à 1995. Membre de la Cour des comptes européenne du 1er mars 2012 au 28 février 2018.
  • 01.03.1995 - 31.12.2001

    Jan O. KARLSSON

    Jan O. KARLSSON

    Né à Stockholm le 1er juin 1939; licencié ès lettres de l'Université de Stockholm; secrétaire adjoint puis secrétaire au ministère de l'agriculture (1962); conseiller politique auprès des services du Premier ministre (1968); secrétaire de l'échevin chargé des finances à la ville de Stockholm (1973); secrétaire adjoint du Présidium du Conseil nordique (1977). Secrétaire d'État chargé de la coopération nordique et secrétaire d'État au ministère des finances; président de la commission d'études sur les grandes villes (1988); conseiller et coordinateur auprès des services du Premier ministre (1990); représentant personnel du Premier ministre dans la réévaluation concertée de la coopération nordique en prévision de l'entrée de son pays dans l'Espace économique européen et dans l'Union européenne (1990); négociateur et conseiller pour les questions économiques, financières et budgétaires – secrétariat du Groupe social-démocrate au Riksdag (1992); directeur général au ministère des affaires étrangères (1994); membre de la Cour des comptes européenne du 1er mars 1995 au 31 décembre 2001: responsable du secteur «Coopération avec les pays en voie de développement et les pays tiers» (Budget de l'UE); Président (1999-2001); décédé le 19 septembre 2016.
  • 01.01.2002 - 28.02.2006

    Lars TOBISSON

    Lars TOBISSON

    Né à Göteborg en 1938; titulaire d'un doctorat en philosophie (1973); président de l'Union nationale des étudiants (1964); employé par la Confédération suédoise des associations professionnelles (1965); secrétaire général du parti modéré suédois (1974);. Membre du Parlement suédois, membre de la commission des finances, membre du conseil consultatif des affaires étrangères, vice-président de la commission des affaires européennes (1994); membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 2002 au 28 février 2006.
  • 01.03.2006 - 09.06.2011

    Lars HEIKENSTEN

    Lars HEIKENSTEN

    Né à Stockholm le 13 septembre 1950; chercheur et professeur d'économie à la Stockholm School of Economics avec, pour domaines de recherche, l'économie du développement, le changement structurel et l'économie du marché du travail (1972); secrétaire de l'Association des économistes suédois (1981). Sous-secrétaire adjoint au ministère suédois des finances et chef de division des affaires de politique économique à moyen et à long terme (1985); sous-secrétaire aux affaires économiques au ministère suédois des finances; économiste en chef (responsable des études de marché) à la Svenska Handelsbanken (1992); vice-gouverneur de la Banque centrale suédoise (Sveriges Riksbank) où il est chargé de la politique monétaire (1995), avant d'en devenir gouverneur (2003); exerce différents mandats au sein du conseil d'administration d'organismes gouvernementaux, de sociétés et d'universités; représente la Suède dans des organismes internationaux tels que le Fonds monétaire international (FMI), la Banque des règlements internationaux (BRI), le Comité monétaire (devenu par la suite le Comité économique et financier) de l'UE et la Banque centrale européenne (BCE); membre de la Cour des comptes européenne du 1er mars 2006 au 9 juin 2011: membre du groupe d'audit II «Politiques structurelles, transport, recherche et énergie»; membre responsable de la communication au sein du groupe CEAD «Coordination, communication, évaluation, assurance et développement» (2006); membre du comité administratif de la Cour (2007); membre de la Chambre III «Actions extérieures» et membre suppléant de la Chambre CEAD «Coordination, évaluation, assurance et développement» (2010); membre représentant la Chambre III auprès de la Chambre CEAD (2011).
  • 10.06.2011 - 28.02.2018

    Hans Gustaf WESSBERG

    Hans Gustaf WESSBERG

    Né à Göteborg le 26 avril 1952; licencié en sciences politiques, en histoire et en communication de l'Université de Göteborg; secrétaire d'État, cabinet du premier ministre (2007-2010); secrétaire d'État, ministère des affaires étrangères (2007); secrétaire d'État, ministère de la défense (2006-2007). Directeur général à l'Office suédois d'enregistrement des sociétés (2004-2006); directeur général adjoint à la Confédération des entreprises suédoises (2001-2004 ); directeur de l'information, directeur général f.f., directeur général adjoint et directeur général à la Fédération des industries suédoises (1991-2001); directeur de l'information chez SIAB (entreprise de construction) (1990-1991); attaché de presse, responsable du service de presse, puis responsable de l'information à l'État-major de l'armée suédoise, et porte-parole du commandant en chef de l'armée (1982-1990); président de l'Union nationale des étudiants suédois (SFS) (1980-1982); membre de la commission gouvernementale chargée de l'interopérabilité (E-nämden) et membre du conseil d'administration de l'Agence nationale de services aux établissements d'enseignement supérieur (2005-2006); président de la Fédération centrale Société et Défense; membre du conseil pour les relations industrielles de l'Agence suédoise de préparation aux crises et membre du conseil consultatif des entreprises auprès du commandant en chef de l'armée (2003-2004); président de la section du Parti modéré de Stockholm (1997-2003); membre suppléant du directoire de la Riksbank (1998-2002); membre du conseil d'administration de Birka Energi (1999-2002); président de Svenska Bostäder (1999-2001); président de Locum AB (1999-2001); membre de l'Académie des sciences de la guerre et membre du conseil d'administration de Sveriges Radio (radio suédoise) (1996-1998); membre de la Cour des comptes européenne du 10 juin 2011 au 28 février 2018; décédé le 29 mars 2018.
  • 18.10.1977 - 17.10.1983

    Norman PRICE

    Norman PRICE

    Né en janvier 1915; études à l’École secondaire (Grammar School) de Plaistow; chargé de fonctions d'application et d'encadrement à l'Administration des douanes et accises (1933); inspecteur des contributions (1939); secrétaire de l'Administration des impôts (1951). Bureau des recettes fiscales (1965); président du Bureau des recettes fiscales (1973); membre de la Cour des comptes européenne du 18 octobre 1977 au 17 octobre 1983; décédé le 19 février 2007.
  • 18.10.1983 - 31.12.1992

    John CAREY

    John CAREY

    Né le 11 novembre 1933 à Rugby, dans le Warwickshire; diplômé en littérature classique, histoire ancienne, philosophie ancienne et moderne de l'Université d'Oxford; titre d'interprète russe; administration du Trésor et de la fonction publique du Royaume-Uni (1957). Détaché auprès des services diplomatiques en tant que conseiller économique et financier à la Représentation permanente du Royaume-Uni auprès des Communautés européennes à Bruxelles (1974); secrétaire à l'Administration du Trésor chargé du contrôle public et du contrôle parlementaire des dépenses (1978); responsable de l'aide aux pays d'outre-mer et des questions commerciales, du crédit à l'exportation et des problèmes de dette internationale à la section «Outre-mer» de l'Administration du Trésor (1982); membre de la Cour des comptes européenne du 18 octobre 1983 au 31 décembre 1992; chargé des dépenses agricoles (1983); membre de l'Institut de finances et de comptabilité publique en vertu du règlement n° 6 du 23 septembre 1988. Décédé le 8 août 2022.
  • 01.01.1993 - 31.12.2001

    John WIGGINS

    John WIGGINS

    Né à Londres en 1938; diplômé en histoire et philosophie de l'Université d'Oxford; titulaire d'un master en économie de l'Université de Harvard; chargé des questions de politique macro-économique et de contrôle des dépenses publiques au Trésor (1961-1979); Principal Private Secretary auprès du ministre des finances (1980-1981). Under Secretary chargé de la Division du pétrole au ministère de l'énergie (1981-1984); membre du Secrétariat général du gouvernement (1985-1985); Under Secretary puis Deputy Secretary au ministère de l'éducation et de la science, chargé des questions concernant la rémunération, les conditions de service et la formation des enseignants; membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 1993 au 31 décembre 2001: responsable du secteur «Domaine social, politiques industrielles, Centre de Berlin, Fondation de Dublin, environnement, Fonds de cohésion (volet environnement)»; responsable du secteur chargé de la production de la déclaration d'assurance (DAS); doyen du groupe DAS (1995).
  • 01.01.2002 - 31.12.2013

    David BOSTOCK

    David BOSTOCK

    Né à Cheltenham en 1948; titulaire d'une maîtrise en sciences économiques (Economics of Public Policy) du University College de Londres et d'une licence en histoire contemporaine de l'Université d'Oxford; détaché en qualité de deuxième secrétaire (affaires économiques et financières) au bureau du représentant permanent du Royaume-Uni auprès de l'Union européenne et à la section «Affaires économiques et intérieures» du secrétariat du Cabinet Office (1971). Chef de la division agricole du Trésor (1984); conseiller économique et financier au sein du bureau du représentant permanent du Royaume-Uni auprès de l'Union européenne (1985); chef du groupe «Union européenne» du Trésor, administrateur adjoint, puis administrateur au sein du conseil d'administration de la Banque européenne d'investissement à Luxembourg (1990); représentant permanent adjoint du Royaume-Uni auprès de l'Union européenne à Bruxelles (1995); président du Coreper I pendant la présidence britannique du Conseil (1998); responsable de la section «Affaires européennes» du secrétariat du Cabinet Office (1999-2000); chargé de cours (Visiting Fellow) au Centre d'études internationales de la London School of Economics et expert invité (Practitioner Fellow) à l'Institut européen de l'Université du Sussex (2000); membre de la Cour des comptes européenne du 1er janvier 2002 au 31 décembre 2013: responsable du contrôle des politiques agricoles: déclaration d'assurance, apurement des comptes et restitutions à l'exportation; membre du groupe CEAD «Coordination, évaluation, assurance, développement»; membre responsable du groupe d'audit I «Politiques agricoles» (2004); affecté au groupe d'audit II «Politiques structurelles, transport, recherche et énergie» (2006); doyen (2008); doyen de la Chambre CEAD «Coordination, évaluation, assurance et développement», responsable de la qualité de l'audit et du soutien; membre du comité administratif (2010); membre de la Chambre III «Relations extérieures» (2012); décédé le 3 septembre 2016.
  • 01.01.2014 - 31.01.2020

    Phil WYNN OWEN

    Phil WYNN OWEN

    Né en 1960; MBA obtenu à la London Business School; programme de perfectionnement des cadres (Advanced Management Programme) à la Harvard Business School; BA et MA en histoire obtenus à l'University College d'Oxford. Employé pendant plus de 18 ans au ministère britannique des finances (HM Treasury), notamment à deux reprises au sein d'un cabinet en tant que secrétaire particulier adjoint du chancelier de l'Échiquier (de 1984 à 1986) et secrétaire particulier principal auprès du secrétaire permanent du ministère des finances (de 1991 à 1993); responsable des équipes «Transports», «Fiscalité et budget» et «Politique fiscale» du ministère britannique des finances de 1993 à 1999; directeur de l'unité «Incidence de la réglementation» au sein du cabinet du premier ministre britannique de 1999 à 2003; directeur du «Secteur financier» du ministère britannique des finances de 2003 à 2004; directeur général de la stratégie et des pensions au ministère britannique du travail et des pensions de 2004 à 2009; vice-président et administrateur non dirigeant de Maidstone and Tunbridge Wells NHS Trust de 2008 à 2013; directeur général «Changement climatique national et aide aux consommateurs» au ministère britannique de l'Énergie et du Changement climatique (DECC) de 2009 à 2011; directeur général «Changement climatique international et efficacité énergétique» au DECC de 2011 à 2013; secrétaire permanent faisant fonction au DECC d'octobre 2012 à janvier 2013; Membre de la Cour des comptes européenne de janvier 2014 à janvier 2020: participation aux travaux sur l'audit de la politique de cohésion de l'UE (de 2014 à 2016) et l'utilisation durable des ressources naturelles (de 2016 à 2020); doyen de la Chambre I (Utilisation durable des ressources naturelles) de 2016 à 2018.